Les places de marché programmatique vidéo privées sont en plein boom !
Partager l'article sur :

Selon un article rédigé par Irfon Watkins, co-fondateur et CEO de Coull, pour le site adexchanger, les marketplaces privées (PMPs) sont en train d’accélérer leur croissance grâce à la publicité vidéo programmatique. Certains annonceurs et agences voient cet avènement comme un moyen de résoudre les problèmes de « brand safety », de visibilité ou encore de fraude concernant les inventaires des éditeurs.

Le nombre de PMPs a crû de 23% entre 2014 et 2015 alors que cette croissance était de seulement 2% en 2012.

Les éditeurs ont plusieurs avantages à créer leur propre PMP pour la vidéo, notamment grâce au contrôle que cela permet. Ils peuvent fixer leur prix par catégories et décider quelle marque peut enchérir sur un inventaire spécifique. L’éditeur a donc son mot à dire concernant les publicités diffusées sur les sites.

L’exclusivité est également un élément vendeur pour ces PMPs, en effet, certains annonceurs sont prêts à payer plus cher un produit auquel ses concurrents n’ont pas accès.

Les PMPs continueront leur progression tant que les marques seront à la recherche d’une plus grande qualité pour les inventaires qu’elles achètent.

Retrouvez l’article complet Will Programmatic Video PMPs Edge Out The Open Marketplace? Sur adexchanger

logo_dynadmic

Réaction de Stéphane Bonjean, co-fondateur et président de DynAdmic :

« Le programmatique n’a pas créé les PMPs. La notion de PMP existe depuis longtemps dans la tête de toutes les marques agissant en experte de la communication online. La PMP est un club. Le club de ceux qui « en veulent plus”, ceux qui veulent profiter de tous les bénéfices des ad tech : pertinence du ciblage, brand safety, élimination de la fraude, garantie de la viewability, etc … Ce que le programmatique a vraiment apporté, c’est ce dont les marques raffolent, c’est le reach, c’est à dire la possibilité de trouver de l’inventaire de qualité à grande échelle, notamment pour toucher de nouveaux clients. »


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi