Le desktop n’est pas mort, vive le desktop!
Desktop
Partager l'article sur :

Avec l’explosion du mobile, un phénomène de cannibalisation du web sur desktop par les smartphones et tablettes avait été envisagé. Néanmoins, malgré ces prévisions, il n’en est rien. En effet, bien que le temps passé sur mobile a continué de progresser pendant 2 ans (il a quasiment doublé aux Etats-Unis), celui passé sur les desktop s’est également maintenu durant cette période et a même légèrement augmenté.

Le mobile a favorisé l’utilisation d’internet à des endroits ou moments précis (transports, matin, soirée, devant la TV…), cependant le desktop reste le support le plus utilisé durant la journée.

Retrouvez l’article Le mobile ne cannibalise plus le Web fixe aux Etats-Unis ici


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi