Internet pourrait devenir le premier média dès 2017 selon Zenith Optimedia
Partager l'article sur :

Selon les dernières estimations de l’étude sur l’évolution des investissements publicitaires mondiaux Adspend Forecasts, Zenith Optimedia annonce une croissance des investissements poussée par la reprise économique mondiale, la progression de l’achat programmatique et le mobile.

Monde

Selon l’agence, la croissance des investissements publicitaires devrait aller en augmentant pour atteindre les 6.1% en 2016 (contre 5.8 en 2015, 5.5 en 2014 et 3.9 en 2013).

Du fait de la crise financière de 2008, les budgets des annonceurs alloués à la zone Euro avait chuté de 15%. Celle-ci étant sortie de la récession l’année dernière et cette tendance semblant se confirmer, Zenith Optimedia prévoit une croissance des investissements publicitaires pour la zone Euro seule de 0.7% en 2014, une première depuis 2010.

Bien que la télévision conserve sa position dominante avec 40% des investissements publicitaires mondiaux en 2013, Internet reste le média dont la croissance est la plus rapide. Selon les observations de Zenith Optimedia, les investissements en publicité digitale auraient progressé de 16.2% en 2013 et devraient conserver cette croissance jusqu’en 2016.

Display, Social et Vidéo

Le display a connu la plus forte croissance au sein du média digital et l’agence prévoit qu’il progressera de 21% chaque année jusqu’en 2016, grâce notamment à la progression de l’achat programmatique offrant aux agences et aux annonceurs un meilleur contrôle et une meilleure rentabilité sur leurs achats d’espace publicitaire.

En 2016, le display devrait atteindre les 74.4 milliards de dollars de dépenses rien qu’aux Etats-Unis, contre 71.1 milliards de dollars pour le référencement payant.

De leur côté, les réseaux sociaux et la vidéo en ligne connaissent également une forte progression avec une croissance respective annuelle de 29 et 23% jusqu’en 2016 selon Zenith Optimedia.

Mobile, 4ème média d’ici 2016

Pour Sébastien Danet, Président de Zenith Optimedia France, 2013 aura été un « point d’inflexion pour la publicité mobile » qui progresse 6 fois plus vite que la publicité sur l’internet fixe.

Zenith Optimedia prévoit donc que la publicité sur l’internet mobile devrait progresser en moyenne de 50% chaque année jusqu’en 2016, poussée par l’adoption rapide des smartphones et des tablettes, contre 8% pour l’internet fixe.

Les investissements publicitaires sur mobile auraient atteint les 13.4 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2013 et auraient donc représenté 12.9% des investissements en publicité digitale et 2.7% des investissements publicitaires tous médias confondus.

Zenith Optimedia prévoit que ces mêmes investissements atteindront les 45 milliards de dollars d’ici 2016, qui compteront pour 28% des investissements en publicité digitale et 7.6% des investissements publicitaires tous médias confondus.

Cette croissance permettra au mobile de devenir le 4ème média, devant la radio, les magazines et l’outdoor.

France

 

Le marché français a connu une baisse de 2.5% de ses investissements en 2013 mais Zenith Optimedia prévoit une progression de 0.3% pour 2014, de 0.7% pour 2015 et de 1.3% pour 2016.

Selon Sébastien Danet, le média digital reste « sous-investi » en France et n’a connu qu’une progression de 3.6% en 2013, contre +5.3% en Allemagne et +16% au Royaume-Uni. Il semblerait néanmoins qu’une reprise soit possible en 2014 avec une croissance de 5% pour le digital dans sa globalité, +35% pour la vidéo, +42% pour les réseaux sociaux et pour le mobile.

Sébastien Danet note néanmoins que le display sur PC devrait continuer de baisser (-8%).

En termes de part de marché, le digital prend la 2ème place et dépasse désormais la presse depuis l’intégration des investissements en search local dans ses résultats, intégration décidée depuis peu par le SRI et le cabinet PWC.

D’ici 2017, le digital devrait également dépasser la télévision pour devenir le 1er média.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi