Google va pénaliser les sites affichant des interstitiels trop intrusifs sur mobile
Google
Partager l'article sur :

Google va pénaliser les sites affichant des interstitiels trop intrusifs sur mobile

Google annonce qu’à compter du 10 janvier 2017, pour améliorer l’expérience de recherche, les sites affichant des formats interstitiels qui privent les internautes d’un accès facile au contenu recherché sur mobile seront pénalisés au sein du classement dans les résultats de recherche.

Google cite notamment trois types de formats jugés trop intrusifs :

  • les pop-up
  • les interstitiels que l’internaute doit rejeter pour accéder au contenu
  • les interstitiels qui rendent inaccessible le contenu situé sous la ligne de flottaison.

Google

Par ailleurs, voici les interstitiels tolérés :

  • les interstitiels affichés pour informer les mobinautes des obligations légales (tels que l’utilisation de cookies, la vérification de l’âge, etc…)
  • les boîtes de dialogue utilisées dans le cadre de contenus privés ou sécurisés
  • les bannières de tailles raisonnables et faciles à fermer

Google

Le géant californien rappelle que ce critère en est un parmi des centaines d’autres utilisés pour classer les résultats de recherche.

Fin du label  « mobile-friendly »

Dans le même temps, Google annonce la suppression de son label  « mobile-friendly ». Celui-ci avait été créé dans le but d’aider les mobinautes à trouver en priorité les sites web mobile (offrant une meilleure lisibilité sur mobile). Une majorité de sites respectant désormais ce critère (sites responsive, avec un contenu lisible sans zoom), ce label semble ne plus avoir raison d’être pour la société. Les critères « mobile-friendly » auront cependant toujours un impact sur le classement dans les résultats de recherches.

Retrouvez l’intégralité de l’article

 


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi