Dmexco 2015 : Le vivre pour le croire
Partager l'article sur :

Nous sommes de retour de Dmexco. Quand je dis “nous”, je ne parle pas que des 8 personnes de l’équipe Ratecard, ni des 11 sociétés qui exposaient au sein de notre stand de 270m2, pas plus que des 150 visiteurs qui avaient décidé de nous faire confiance pour leur faire vivre cette expérience unique. Qu’entendons-nous alors par ce “nous” ? Nous parlons des 43 384 visiteurs, chiffre officiel Made in Germany, qui se sont rendus cette année à ce qui est désormais, sans comparaison possible, le plus grand show mondial, car on ne parle plus de salon ou d’événement, lié au marketing digital.
 
Nous pourrions parler de ce qui s’y est dit sur le mobile, la vidéo, le programmatique, l’avenir de la télévision ou encore le RTB 2.0 qui ne manquera probablement pas d’arriver, mais ce serait peine perdue car il faut être présent, sur place, physiquement, pour comprendre ce qui se passe et surtout ressentir cette incroyable énergie. C’est en voyant tout cela, en le vivant, que l’on comprend de quelle lame de fond nous parlons et combien cette industrie est dynamique et en train de tout changer.
 
La force du Live est incomparable. Un seul exemple : une semaine avant Dmexco, j’ai eu le plaisir d’assister au 1/8ème de finale de l’Euro de basket entre la France et la Turquie. 27 000 supporters encouragèrent les Bleus dans le stade Pierre Mauroy de Lille pour ce qui était alors la plus grande affluence de l’Histoire en Europe pour un match de basket. L’ambiance était extraordinaire et la décrire plutôt que la vivre ne peut pas suffire. Mais ce n’est pas tout. En assistant à l’échauffement, au bord du terrain, on voyait déjà Tony Parker en panne d’adresse sur les lancers francs et aussi combien il fut énervé, alors qu’il allait enfin en rentrer un, que le shoot d’un de ses partenaires au même moment lui fasse sauter le ballon du panier. Sans être sur place, vous ne pouviez voir cela.
 
Dmexco, c’est exactement la même chose. On peut vous en parler, des experts peuvent relayer leur point de vue, on peut suivre sur Twitter ce qu’il s’y passe, mais ne pas s’y rendre quand on est professionnel de notre secteur, c’est vraiment passer à côté de quelque chose d’unique et donc de l’essentiel. En 2016, Dmexco aura lieu les 14 et 15 septembre. Je ne sais pas ce que vous avez prévu, mais de notre côté, nous avons déjà bloqué 200 chambres d’hôtels et 400m2 d’espace pour nos partenaires. Et je peux vous garantir que nous ne sommes pas les seuls…


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi