Des efforts sont encore à fournir concernant le tracking des consommateurs sur le mobile et autres devices
Partager l'article sur :

Les dépenses publicitaires sur le mobile continuent de croître aux Etats-Unis cette année, une augmentation de 50% est prévue par rapport à 2014. Cette croissance induit de faire des efforts concernant les mesures de la performance de campagnes publicitaires mobile, ce qui n’est pas encore acquis.

Selon une étude menée par Econsultancy et Adobe, à peine 3 marketers sur 10 utilisent des systèmes de tracking cross-channel ou de visiteur stitching (identification d’un seul et unique utilisateur sur ordinateur et applications). Seulement 35% des interrogés arrivent à tracker les utilisateurs sur plusieurs devices et comprennent les différents usages des tablettes et smartphones qu’adoptent les mobinautes.

Il est donc encore difficile de comprendre les comportements des utilisateurs sur le mobile.  De plus, la tendance actuelle se concentre sur le ciblage d’une personne et non seulement d’un appareil, il est donc nécessaire pour les professionnels du secteur d’aller plus loin dans la compréhension du comportement du consommateur sur les différents écrans.

Retrouvez l’article When Will Mobile Marketers Move Beyond Basic Measurement? sur eMarketer


Réaction de Florian Grouffal, Country Manager France chez Ignition One :

Alors que  le mobile prend une place de plus en plus importante dans l’expérience qu’un consommateur peut vivre avec une marque, il existe toujours un grand décalage entre consommateurs et annonceurs sur ce device. Mobiles et tablettes se retrouvent de plus en plus présents dans le funnel de conversion ; il est donc urgent que les annonceurs adoptent des solutions permettant le suivi d’un consommateur tout au long de son parcours sur l’ensemble des leviers mais surtout sur l’ensemble des devices.
Grâce au cross-device tracking, la réelle contribution de chaque point de contact media (display, mobile, tablette, sea, seo, on-site, etc..) peut être mesurée et valorisée, facilitant l’optimisation des mix media digitaux des annonceurs qui devraient ainsi être plus confiants à investir en Mobile à l’avenir.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi