Les bonnes pratiques du mobile selon Christophe Collet, S4M
Partager l'article sur :

Dans une chronique pour le JDN, Christophe Collet, CEO de S4M, revient sur le mobile, trop souvent considéré, à tort, comme une simple extension de l'ordinateur et non comme un véritable média avec ses spécificités propres.

Le mobile serait plutôt à considérer comme un média d'acquisition, garant de performance, à condition d'utiliser les bons outils, tels que l'achat programmatique et plus particulièrement le Real Time Bidding (RTB).

Le marché du programmatique, actuellement en pleine expansion, devrait représenter pas moins de 20 milliards de dollars aux Etats-Unis cette année. Malgré cela, Christophe Collet rappelle que le mobile est un média encore trop peu plébiscité par les annonceurs : les utilisateurs passent 20% de leur temps sur leur appareil mobile alors que ce média ne représente que 4% des investissements publicitaires (Kleiner Perkins Caufield & Byers, Mary Meeker).

Selon Christophe Collet, le problème majeur viendrait des stratégies de communication globales, uniquement adaptées au web et aux « grands écrans », et non spécifiquement pensées pour le mobile.

Pourtant le mobile est plutôt à considérer comme le média le plus important du marché et non comme simple filtre de ciblage d'écran : il est le premier utilisé le matin, le dernier utilisé le soir, le plus permanent et le plus personnel à ce jour.

Les bonnes pratiques suggérées par Christophe Collet :
Remettre le produit ou le service au centre de la démarche publicitaire
Créer spécifiquement pour le mobile
Privilégier des actions simples dans l’optique d’un tunnel de conversion court
Utiliser un message simple pour un seul et unique objectif (Less is more)
Utiliser le programmatique pour mieux cibler les messages publicitaires
Utiliser les bons indicateurs de performance (KPI)

En savoir plus : L’achat programmatique sur mobile : attention aux bonnes pratiques (JDN)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi