Prédictions 2014 sur le Native Advertising et l’achat programmatique
Partager l'article sur :

D'après le site eMarketer, les dépenses en native advertising devraient atteindre les 3 milliards de dollars aux US d'ici 2017. Aujourd'hui, 75% des éditeurs proposent des publicités natives sur leur site internet. 

L'achat programmatique représentera quant à lui 30% des investissements en display aux US d'ici 2017 (eMarketer), soit un peu plus de 9 milliards de dollars85% des annonceurs américains ont recours à l'achat programmatique et ils devraient être 91% d'ici 2 ans. Côté éditeurs, ils sont 72% à proposer une offre en programmatique.

D'après ce constat, Mike Kisseberth, TechMedia Network, établit ses prédictions sur le Native Advertising et l'achat programmatique en 2014.

Voici donc ce à quoi nous devons nous attendre.

Le Native Advertising en 2014

– Une standardisation des publicités natives et de leur adserving, permettant ainsi, tant aux annonceurs qu'aux éditeurs, de maximiser le potentiel de ce format.
– Un rapprochement de la publicité native et de l'achat programmatique, sachant que la problématique actuelle est de déterminer comment automatiser ce qui est natif (à l'instar du RTB et du programmatique).
Plus de transparence grâce à l'élaboration de standards et de recommandations, afin de rassurer les annonceurs.
– Une plus grande utilisation de la data dans les campagnes natives, principalement collectée grâce au programmatique, afin d'améliorer les résultats.

L'achat programmatique en 2014

– Les acheteurs médias seront de plus en plus des experts en technologie afin d'être en mesure d'interpréter les données et de pouvoir conseiller stratégiquement leurs clients.
– Le programmatique Premium sera la clé, du fait que de plus en plus d'éditeurs se lancent dans ce système pour monétiser leur contenu.
– Comprendre comment associer programmatique et native, contrairement à 2013, afin d'améliorer la diffusion du message.

En savoir plus : Native Advertising and Programmatic Buying: Predictions for 2014 (FolioMag)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi