Les losers et les winners du marketing en 2014 – selon Mediapost
Partager l'article sur :

Dans son article Phablet & Programmatic will win in 2014, MediaPost définit les losers et les winners du marketing pour l'année 2014.

Ainsi, selon le site, les winners seront ceux qui feront appel à l'achat programmatique (qui devrait représenter 60% des dépenses en publicité digitale selon RadiumOne), au native advertising, au mobile et qui comprendront la nécessité de créer des partenariats technologiques.

En opposition, MediaPost définit comme losers ceux qui s'obstienneront à utiliser les réseaux et les médias "traditionnels".

Voici ce qu'il faut retenir.

Native Advertising

La plus grande tendance de l'année 2014 sera le native advertising et le content marketing.

Les grands perdants ici seront ceux qui persisteront dans l'achat standard et qui penseront que le native advertising se limite au publi-rédactionnel.

Agences publicitaires ou entreprises technologiques ?

Selon MediaPost, le rapprochement entre agences de publicité et technologies sont inévitables du fait de la progression de l'achat programmatique.

Ainsi même les publishers Premium devraient générer 25% de leur revenue via l'achat programmatique, poussé par la vidéo, le mobile et le rich media.

Mobile

MediaPost prévoit également que plus de la moitié du trafic des publishers Premium proviendra des tablettes et du mobile (l'article fait référence à la phablette, un appareil mobile se positionnant entre le smartphone et la tablette tactile).

Le site considère ainsi que 40% des revenus de ces publishers correspondront à 60% de leur engagement. 

MediaPost l'explique par le fait que pour préserver l'expérience utilisateur sur des écrans de taille réduite, le nombre de publicités sur une même page sera largement réduit, voire ne se limiter qu'à une seule.

En conséquence, le taux d'engagement (ou CPV) des phablettes devrait être beaucoup plus important qu'il ne l'a jamais été en télévision. 

Aussi les grands perdants seront les publishers dont les sites n'ont qu'un très faible taux d'engagement et qui auront donc peu d'espoir de voir leur audience accéder à leurs sites via un appareil mobile et les grands gagnants seront les sites de niche.

En savoir plus : Phablet & Programmatic Will Win In 2014 (MediaPost)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi