Twitter en bref
Partager l'article sur :

Sommaire

Twitter en bref
Bien choisir son nom
Qui je suis
Se faire des nouveaux copains
Qui est la star de l’école ?
A quoi on joue ?
Copier c’est mal
Faire des messes-basses
Faire le malin
Twitter en chiffres

Si Twitter n’a aucun secret pour vous, que votre timeline est déjà bien remplie, que vos followers vous suivent comme une chenille le jour d’un mariage trop arrosé, passez votre chemin et allez directement à la page suivante. Si par contre certaines choses vous paraissent un peu floues, mais que poser la question dans votre entourage professionnel risquerait de vous faire passer pour un benêt, alors cette page est faite pour vous. Nous n’allons point vous émunérer les différentes fonctions existantes sur Twitter. Cela a déjà été fait à plusieurs reprises et nous pensons que c’est globalement aussi efficace que de lister les pièces qui composent le moteur d’une voiture, passionnant sur le principe mais pas vraiment efficace pour apprendre à conduire.

Commençons par le commencement : Twitter c’est hyper-simple. On y écrit des messages de 140 caractères maximum, les personnes qui nous suivent peuvent les lire, si ça leur plaît elles peuvent les partager (Retweet / RT) à celles qui les suivent, qui elles-mêmes peuvent les partager à leur tour et ce dans une sorte de spirale sans fin semblable à un serpent qui se mordrait la queue devant un miroir. Ca c’est dit, mais s’il suffisait de savoir danser pour pouvoir rentrer au Queen, ça se saurait. Voilà quelques remarques qui vous donneront un premier aperçu du monde de Twitter et de ce qui s’y passe pour de vrai.

Parce que Twitter, c’est une gigantesque cour de récréation pour adolescents et adultes. On s’y chamaille, on s’écoute parler, on fait des jeux, on se fait des nouveaux copains, on fait le malin, etc. Et comme dans toute cour de récréation, il y a des règles à connaître si l’on ne veut pas se retrouver dès le premier jour avec les genoux recouverts de mercurochrome et passer pour un débile en mondiovision.

Suivant


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi