Publicité Vidéo : Facebook soucieux de l’expérience utilisateur
Partager l'article sur :

En septembre dernier, Facebook testait sur mobile l'intégration, dans le Fil d'actualité de ses utilisateurs, de vidéos se lançant automatiquement.

Les vidéos utilisées lors de ce test ne comportaient aucune dimension publicitaire et provenaient d'autres utilisateurs du réseau qui les publiaient directement via Facebook, Instagram ou toute autre application.

Les vidéos ne diffusaient pas de son tant que l'utilisateur ne regardait pas la vidéo en plein écran.

La publicité vidéo en mode auto-play jugée trop intrusive ?

C'est que Facebook veut vérifier.

Le but principal de Facebook est de mesurer la réaction de ses utilisateurs face à ce nouveau format, qui pourrait être jugé trop intrusif et donc être plus néfaste que bénéfique aux annonceurs.

Cela n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'étude de l'Ifop Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux et la conclusion du site eMarketer.com.

Un lancement toujours reporté

Aussi, selon AllThinksD, il semblerait que ce mois de test n'ait pas été suffisant à Facebook pour statuer sur cette question.

En effet, Facebook aurait conseillé à certains de ses annonceurs de ne pas prévoir l'utilisation de ce nouveau format publicitaire avant 2014 alors qu'il était initialement prévu avant mi-2013, pour être à nouveau reporté à plusieurs reprises.

Une seule raison à ces reports est avancée par AllThinksD : Facebook veut vraiment prendre le temps de mesurer la réaction de ses utilisateurs face à ce premier test afin d'éviter toute saturation.

Une demande des annonceurs toujours aussi grande

La demande des annonceurs pour la publicité vidéo sur Facebook reste malgré tout élevée.

En effet, ceux-ci espèrent atteindre une audience web aussi large que celle générée par la télévision, ce que ce nouveau format vidéo permettrait.

Parmi ces annonceurs, Morgan Stanley, l'une des principales banques d'investissement au monde, estime que la publicité vidéo intégrée dans le Fil d'actualité des utilisateurs de Facebook pourrait générer 1 milliard de dollars en 2014, amputant ainsi de 1% le budget TV aux US.

La banque, qui baserait uniquement ses estimations sur des rapports de Bloomberg et Ad Age, prévoit que ce nouveau format pourrait générer 5.5 milliards de dollars en 2019.

Les analystes de Morgan Stanley estiment également que les revenus de Facebook augmenteront de 12% l'année prochaine, si ce nouveau format est lancé.

En comparaison, Youtube, qui devrait générer 4 milliards de dollars en 2013, représenterait 6% des dépenses mondiales en publicité TV d'ici 2019 (contre 2% pour Facebook).

Détail des prévisions de Morgan Stanley

En savoir plus

AllThingsD :

Facebook Won’t Launch Auto-Play Video Ads This Year


Facebook’s Nonexistent Video Ads Could Be a $1 Billion Business Next Year


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi