The Moneytizer
The Moneytizer
Partager l'article sur :
  • 4
    Partages

The Moneytizer

Trois ans auront suffi à The Moneytizer pour devenir un acteur incontournable de l’adtech français. Créée en 2014 par Augustin Ory (fondateur d’Horyzon Media), la plateforme globale de monétisation duplique son modèle à l’international et ouvre 4 nouveaux pays.

The Moneytizer

The Moneytizer simplifie la vie des éditeurs de sites web en leur proposant une offre globale qui regroupe toutes les dernières technologies de la publicité en ligne. Elle donne accès à une synthèse de tous les formats publicitaires classiques et premium (formats IAB, native advertising, vidéo…) au travers d’une plateforme intuitive, gratuite et sans engagement.

COMMENT THE MONEYTIZER TIENT SA PROMESSE

The Moneytizer est LA société précurseuse du Header Bidding en France. Leur technologie algorithmique innovante met en compétition une quinzaine de SSP à travers le monde afin de toujours servir le meilleur CPM final à l’éditeur et d’assurer un taux de remplissage de 100%. Ce modèle est adaptable à tous types de publishers et garantit une monétisation optimale.

Forte de son succès, la plateforme prend de l’ampleur et compte aujourd’hui plus de 7 500 sites inscrits, 6 milliards d’impressions mensuelles, et 100 millions de VU dédupliqués dans le monde.

Positionnée sur un modèle très scalable, l’entreprise va dupliquer son modèle à travers le monde. Après l’ouverture d’un bureau à New York en juin 2017, elle dédie des équipes à trois nouveaux pays : L’Espagne, l’Italie et l’Allemagne.

« … D’UNE PLATEFORME INTUITIVE, GRATUITE ET SANS ENGAGEMENT … »

Augustin Ory, son Fondateur : « Ouvrir à New York a une double vertu : dupliquer notre modèle sur un marché à très fort potentiel (des millions de sites), se rapprocher de nos partenaires technologiques ainsi que de nos éditeurs américains ».

« … LEUR TECHNOLOGIE ALGORITHMIQUE INNOVANTE MET EN COMPÉTITION UNE QUINZAINE DE SSP À TRAVERS LE MONDE … »

« Nous avons attendu d’être rentables et d’avoir un modèle pérenne avant de lancer notre développement international. Nous pouvons à présent nous consacrer à aller chercher toute la scalabilité de notre technologie ».

La société compte à ce jour une vingtaine de salariés et devrait réaliser un CA 2017 de 6 millions d’euros. Ainsi, The Moneytizer est un nouvel exemple de la réussite et des performances des sociétés de l’adtech françaises à travers le monde. »

« … L’OUVERTURE D’UN BUREAU À NEW YORK EN JUIN 2017 … »

« Nous nous sommes fixé de réaliser dans les années à venir 5 millions d’euros dans une vingtaine de pays. Cela nous permettrait d’atteindre 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Malgré la puissance et la part de marché des GAFA, cet objectif est largement atteignable, au vu de notre positionnement long et mid tail, et de notre expertise technologique. »

 

Facebook Comments

Partager l'article sur :
  • 4
    Partages
Vous aimerez aussi