The Moneytizer décolle dans 4 nouveaux pays
The Moneytizer
Partager l'article sur :
  • 3
    Partages

The Moneytizer décolle dans 4 nouveaux pays

The Moneytizer poursuit sa croissance et confirme sa position d’acteur incontournable de l’adtech en France et à l’international. À peine 3 ans auront suffi à la plateforme publicitaire 100% programmatique lancée par Augustin Ory pour se faire une place dans l’écosystème de la publicité en ligne grâce à son positionnement novateur : rendre accessible les dernières technologies programmatiques aux sites de la long et mid tail.

En Juin dernier, l’entreprise ouvrait un bureau à New York. Aujourd’hui, plus de 1.000 éditeurs américains ont déjà été conquis par cette plateforme « Plug and play ».

La start-up réalise plus de 6 milliards d’impressions par mois sur plus de 8.500 sites répartis dans une trentaine de pays et ces chiffres croissent de manière exponentielle. En moyenne, 400 nouveaux éditeurs s’inscrivent chaque mois sur la plateforme et l’entreprise poursuit son développement sur de nouveaux marchés : USA, Allemagne, Espagne et Italie.

La technologie du Header bidding désormais accessible à tous

À une époque où la publicité en ligne devient de plus en plus technique, The Moneytizer démocratise la technologie dite du « Header bidding » en la rendant accessible à tout propriétaire de site(s) depuis décembre 2015. Celle-ci permet de mettre en compétition un maximum d’acheteurs pour un même espace publicitaire afin d’en tirer le meilleur CPM.

Habituellement exclus de cette technologie très performante (faute de connaissances techniques ou audience suffisante), les petits et moyens sites peuvent désormais être connectés à + de 40 acteurs publicitaires afin de toujours obtenir la meilleure rémunération possible.

Une offre à la carte, gratuite et sans aucun engagement permet à The Moneytizer de proposer une très grande flexibilité à ses éditeurs qui n’ont qu’à choisir parmi l’exhaustivité des formats publicitaires proposés : display classiques, formats impactants, native advertising, publicité vidéo etc.

Pour Augustin Ory, fondateur de The Moneytizer, «le développement actuel de The Moneytizer est très prometteur. Vers la fin du premier semestre 2018, nous devrions avoir développé deux nouveaux pays européens et ainsi passer le cap des 10 .000 sites inscrits».

 

Facebook Comments

Partager l'article sur :
  • 3
    Partages
Vous aimerez aussi