Singlespot reconnue conforme au RGPD par la CNIL
Singlespot
Partager l'article sur :
  • 1
    Partage

Singlespot reconnue conforme au RGPD par la CNIL

Le 29 novembre 2018, la CNIL a annoncé la levée de la mise en demeure adressée à Singlespot le 23 octobre. En levant sa mise en demeure au bout d’un mois, soit bien avant le terme des trois mois fixé par l’autorité, la CNIL valide les correctifs apportés par Singlespot à son mode de recueil du consentement des utilisateurs par le biais de sa CMP propriétaire ainsi que ceux relatifs à la durée de conservation des données de géolocalisation et des données associées à des points d’intérêt (respectivement de 1 à 6 mois). La technologie de Singlespot est donc parmi les premières à être en conformité avec le RGPD.

Thomas Opoczynski, co-fondateur et CEO de Singlespot, déclare : « Le traitement des données personnelles de manière juste et sécurisée est une priorité pour Singlespot, aux côtés de nos partenaires éditeurs et annonceurs. Cette rapide levée de la mise en demeure par la CNIL, et surtout cette reconnaissance par la Commission de la conformité de nos activités avec le RGPD, confirment notre professionnalisme et notre souhait de travailler main dans la main avec les organismes agréés pour mener l’évolution positive des pratiques de notre secteur. »​​

Singlespot accompagne dès à présent ses fidèles éditeurs à la mise en place d’un consentement conforme aux exigences de la CNIL.

La technologie GDPR-compliant la plus précise du marché

Outre la conformité de Singlespot au RGPD en matière de collecte et de traitement des données de géolocalisation, la décision de la CNIL valide également son approche technologique reposant sur la précision et la régularité de collecte des données de géolocalisation des mobinautes, avec leur consentement, tout au long de leurs parcours d’achats. Les distributeurs désireux d’augmenter leur trafic en magasin auront ainsi, en travaillant avec Singlespot, l’assurance de cibler de manière plus juste les mobinautes tout en se conformant au RGPD.

Thomas Opoczynski est convaincu que cette décision de la CNIL va constituer un avantage compétitif pour Singlespot sur un marché qui cultive aujourd’hui un certain flou sur la finalité du traitement des données de géolocalisation.


Partager l'article sur :
  • 1
    Partage
Vous aimerez aussi