Portrait de Kuider Akani, PMU
Portrait de Kuider Akani
Partager l'article sur :

Portrait de Kuider Akani, PMU

Chez Ratecard, nous nous sentons investis d’une mission : faire comprendre aux annonceurs le fonctionnement réel du marketing digital et ainsi leur donner confiance dans leurs investissements. Désormais, nous souhaitons également mieux faire savoir aux éditeurs et autres prestataires ce que souhaitent les annonceurs pour justement les aider à mieux penser leurs produits. Parce que vendre un boulier à Franck Ribéry sera toujours un exploit à moins de s’appeler Bernard Tapie, nous essaierons donc de vous faire comprendre les problématiques d’un annonceur actif dans le digital. Nous avons ainsi rencontré Kuider Akani, à la tête du marketing on-line chez PMU. Voilà ce qu’il en ressort.

#Personnalité

Kuider travaille chez PMU depuis 5 ans après avoir travaillé à haut niveau dans le conseil ou le marketing depuis plus de 20 ans. Et ce qu’il aime avant tout, c’est comprendre les choses dans le détail. Autrement dit, il ne contentera jamais d’un : « ça devrait le faire ».

Le Conseil Ratecard : évitez de lui expliquer que votre plateforme ou votre solution résolvent l’intégralité de ses besoins. Déjà c’est probablement faux, donc il ne vous croira pas et vous aurez alors gâché la seule occasion qu’il vous aura été donnée de lui parler.

#Organisation

L’équipe de Kuider est constituée de 15 personnes qui gèrent l’ensemble des leviers de performance (affiliation, SEO, SEM, pub à la perf, etc),  mais aussi le brand content avec notamment des événements ou encore des chefs de projets transverses qui piloteront des activités de type social ou mobile.

Le Conseil Ratecard : le sport, les chevaux et le poker sont traités par les mêmes personnes chez PMU, vous allez donc devoir lire l’Equipe, Paris Turf et Poker Magazine. Tous les jours.

#AgenceOrNotAgence

La gestion de l’affiliation est complètement gérée en interne. Deux personnes s’y consacrent à temps plein. Une seule personne par contre travaille sur le search et le RTB ce qui implique l’utilisation de partenaires extérieurs.

Le Conseil Ratecard : si vous êtes une agence avec une véritable valeur ajoutée qui va au-delà de votre remise professionnelle, vous aurez une chance de travailler avec eux. PMU travaille ainsi avec une petite agence ultra spécialisée quand il s’agit de développer des dispositifs créatifs complexes avec, par exemple, l’intégration de flux de cotes sportives en live.

Portrait de Kuider Akani

#VenteDirecte

Niveau technologie, il arrive au PMU de ne pas systématiquement contractualiser avec son agence pour ses technologies mais directement avec le prestataire. Ce fut le cas ainsi pour AdPerf de Weborama qui est devenu leur adserver.

Le Conseil Ratecard : la prochaine fois que vous voyez que Kuider se joint à des événements Ratecard de type golf ou football, n’hésitez pas à venir car cela pourrait être enfin l’occasion de lui expliquer ce que vous avez en magasin.

#Attribution

Comme tout le monde, PMU connaît des soucis d’attribution. Kuider nous expliquait que lorsqu’un futur utilisateur commence son parcours sur le mobile, valide son compte sur son ordinateur, télécharge via une publicité sociale puis finalement y retourne via une publicité display, il n’est jamais si simple de parfaitement attribuer et donc de bien pondérer le rôle des différents canaux.

Le Conseil Ratecard : nous avons passé à l’occasion de ce #Ratecard23 un long moment avec IntelliAd au sujet des modèles d’attribution. Dès fois que, n’hésitez pas à leur dire que vous venez de notre part.

#TempsForts

L’activité de PMU est orchestrée autour de temps forts liés au monde des courses de chevaux, du sport et du poker. Il est donc clé que les dispositifs marketing des partenaires en tiennent compte.

Le Conseil Ratecard : la fête des mères et autres grands-mères c’est très bien, mais n’hésitez pas à intégrer dans vos calendriers, le Grand Steeple Chase de Paris (18 mai), le Prix de Diane (15 juin), l’Arc de Triomphe (05 octobre) ou encore le Prix d’Amérique (25 janvier). Et pour ceux qui ont du mal à suivre la logique, les championnats du monde de Poker (WSOP) ont lieu cette année du 27 mai au 14 juillet, quant à la Coupe du Monde de football, ce sera du 12 juin ou 13 juillet.

#Social

Kuider trouve que les agences ont globalement mal anticipé la vague sociale dans le registre de la performance. Il est donc en contact direct avec les grandes institutions que peuvent être Facebook ou Twitter par exemple.

Le Conseil Ratecard : Kuider se rend parfois dans la Silicon Valley parce qu’il est curieux de comprendre les évolutions de son métier. Si vous êtes une agence dans le social, n’hésitez pas à lui demander de prendre des notes pour vous la prochaine fois qu’il s’y rend, vous pourrez toujours utiliser ces informations pour un autre client.

#Mobile

Le mobile, c’est son truc à Kuider. Il ne comprend pas pourquoi il n’existe pas plus de dispositifs 100% mobile, qui ne parleraient bien évidemment pas desktops mais pas tablettes non plus.

Le Conseil Ratecard : vous tenez certainement là le sujet qui pourrait vous faire travailler avec PMU. Mais très important, donnez l’impression d’anticiper un peu le marché et apportez vraiment quelque chose, parce que dans ce domaine, les expectations du Monsieur sont vraiment high.

 


Ce qu’il faut retenir :

  • Kuider est très sympa mais il n’a pas de temps à perdre
  • 15 personnes dédiées au marketing digital alimentent Kuider en permanence. Ce n’est donc pas un novice
  • Kuider internalise ou externalise selon le niveau de compétence recherché et obtenu. Il est pragmatique
  • Il lui arrive de contractualiser directement avec des prestataires. Toujours dans un but unique : mieux comprendre pour mieux opérer
  • Comme pour tout le monde, les modèles d’attribution ne sont pas simples. Mais il n’est pas du genre à se contenter du Last Cli
  • Incroyablement, les temps forts marketing de la société sont liés à des événements hippiques, sportifs ou pokéristiques
  • Le social est aujourd’hui mal abordé quand on parle de performance
  • Faites le rêver avec des vrais dispositifs mobiles, on ne parle pas de tablettes de chocolat, bien de mobile

 


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi