Portrait Accor : Antoine Dubois, VP Digital et Media
Accor
Partager l'article sur :

Nous continuons nos rencontres avec ceux qui font que notre marché existe, les annonceurs. Après Kuider Akani (Directeur Marketing Digital de PMU), Stéphanie Sabourin (Directrice Média de Disneyland Paris), ou Matthieu Coilliot, (Directeur Marketing de La Redoute), c’est au tour d’Antoine Dubois pour AccorHotels de passer au grill du barbecue. Voici donc son portrait. Pour une version avec du son et des images, venez donc voir la vidéo sur notre chaîne Youtube Ratecard.

 

Identité

Antoine Dubois, Vice-Président Marketing Digital and Media chez AccorHotels.

Homonymes

Ne pas confondre avec d’autres Antoine Dubois célèbres comme :

– le chirurgien de Napoléon qui a tout de même une rue à son nom dans Paris s’il vous plaît
– le Monsieur qui est en charge du développement à l’international de TF1
– le technicien frigoriste chez Techni-Froid

« …CE VÉRITABLE PORTAIL MOBILE DEVIENT LA PLATEFORME CENTRALE DE L’EXPÉRIENCE HÔTELIÈRE DES VISITEURS… »

Carrière dans le digital

Cela fait maintenant plus de 15 ans qu’Antoine exerce dans le domaine de la communication (Leo Burnett, Disneyland, RTL, Accor) et plus exactement cinq ans qu’il rêve de bandeaux, tags, datas et autres opérations spéciales.

Expérience qui fait la différence

De 2008 à 2011, Antoine fut ce qu’on appelle Advertising and Visual Identity Manager. De son aveu même, ce fut une expérience extraordinaire. La marque RTL était entre ses mains et ainsi la communication d’une émission aussi phare que les Grosses Têtes par exemple lui revenait.

« …LA MUTATION EST COMPLÈTE CAR CETTE TRANSFORMATION DIGITALE PERMET GRÂCE À LA CONNAISSANCE CLIENT DE PROPOSER UNE EXPÉRIENCE SUR MESURE… »

Mission

Chez AccorHotels, la mission d’Antoine est de piloter le marketing et la communication des marques du groupe qui vont donc de Ibis (dont Styles et Budget) à Sofitel ou Pullman en passant par Mercure ou Novotel. Le tout à l’international bien évidemment et on parle tout de même de plus de 3500 hôtels.

Sujet chaud

C’est le mobile. Pourquoi ? Parce que l’objectif est très simple : proposer aux clients AccorHotels une application unique, quel que soit le type d’hôtel du groupe     choisi. Ce véritable portail mobile devient la plateforme centrale de l’expérience hôtelière des visiteurs. Et cette expérience en question, elle doit se décliner en amont, au moment du choix de la destination par exemple, pendant le séjour, pour communiquer avec le personnel ou encore en aval, pour partager son avis.

Transformation Digitale

Pour Antoine, la mutation est complète car cette transformation digitale permet grâce à la connaissance client de proposer une expérience sur mesure. La charge émotionnelle quand on réside quelque part est très importante.  Il ne suffit plus de se contenter de proposer une chambre propre mais bien d’y ajouter des attentions,  des services et finalement des détails qui rendront l’expérience différente et donc inoubliable.

Nouveautés 2015

AccorHotels propose désormais aux hôteliers indépendants d’utiliser sa plateforme de réservation. Un voyageur pourra donc désormais réserver un séjour sur l’application AccorHotels, bien évidemment sur toutes les marques de l’hôtel, mais aussi chez des indépendants qui feront le choix d’utiliser la puissance de la marque. Comme le dit Sébastien Bazin, le Big Boss du  groupe, vous avez connu les Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple),vous allez connaître les Batar (Booking, Accor, TripAdvisor, Airbnb). Chez Ratecard, on adore.

Style

Antoine manage ses équipes par l’écoute, le dialogue et finalement le compromis. Il nous a promis, que même dans le cercle privé, il nous serait particulièrement difficile de trouver quelqu’un qui aurait vu Antoine lever la voix.  Nous continuons nos investigations même si Antoine a refusé de nous donner le 06 de son épouse.

Bilbo le Hobby

Si Antoine joue arrière gauche dans l’équipe des Condors (football), il a aussi longtemps été un adepte du parapente. Pourquoi? Parce que pour lui c’est  magique  car tout se fait en douceur. On décolle doucement, on vole paisiblement puis l’on se pose légèrement. Tout cela nous semble parfaitement cohérent.

 


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi