Native ads : Des performances nettement supérieures à celles de la publicité en ligne classique
Oath
Partager l'article sur :
  • 6
    Partages

Native ads : Des performances nettement supérieures à celles de la publicité en ligne classique

D’après une étude menée par Oath auprès de 6000 personnes en France, Grande-Bretagne et Allemagne, la publicité native obtiendrait de bien meilleurs scores que la publicité en ligne classique. Une bonne nouvelle pour les annonceurs dans un contexte où cette dernière est jugée invasive par les internautes.

Un meilleur taux d’achat et une relation renforcée avec la marque

Basée sur des tests comportementaux, l’étude indique que les consommateurs français ont 51% de chances de plus de recommander une marque lorsqu’elle utilise la publicité native, et 20% de chances de plus d’acheter le produit.

En outre, comparée à la publicité « display » classique, la publicité native fait croître la perception positive de la marque (+15%). Et celle-ci augmente encore lorsque la publicité native est proposée sur mobile : + 26% par rapport au display.
L’environnement dans lequel la publicité native est proposée joue en effet un rôle sur sa perception : sur un site premium par exemple, l’impact est 18% plus positif. Cet impact se fait également sentir sur les intentions d’achat : elles augmentent de 29% lorsque la publicité native est proposée dans un environnement premium.

Le native : une évolution indispensable de la publicité face aux ad blocks

La publicité en ligne étant jugée invasive (d’autant plus par 48% des 18-24 ans), la moitié des 24-34 ans utilisent un ad block. Dans le même temps, la publicité native est a contrario mieux perçue : pour 39% des Français, elle s’intègre plus naturellement à leur navigation sur mobile que la publicité classique.

« La publicité native s’affirme comme un format particulièrement efficace, partout dans le monde, indique Erik-Marie Bion, DG de Oath France. Nous avons mené cette étude pour comprendre la réaction des utilisateurs. Pour savoir comment, au-delà des taux de clic, le « native advertising » agit sur le plan émotionnel. Ces résultats montrent que ce format permet, non seulement d’augmenter le taux d’achat, mais aussi de construire, en profondeur, une relation entre marque et consommateur. La publicité native nous semble donc pleine de potentiel, d’autant qu’elle est également l’environnement idéal pour des expériences interactives, comme la réalité augmentée ».

 


Partager l'article sur :
  • 6
    Partages
Vous aimerez aussi