Mobile Benchmark 2018 d’Adjust : Comment analyser les performances de votre application mobile ?
Adjust
Partager l'article sur :
  • 4
    Partages

Mobile Benchmark 2018 d’Adjust : Comment analyser les performances de votre application mobile ?

Une des principales difficultés à laquelle les professionnels du marketing se heurtent aujourd’hui consiste à connaitre et apprécier le résultat de leurs campagnes. Pour eux, il est en effet très complexe de savoir s’ils se situent en dessous ou au dessus de la moyenne quant à la performance de celles-ci.

C’est précisément pour cela qu’Adjust, leader de l’attribution et de la mesure mobile, élabore périodiquement son rapport « Mobile Benchmarks« . Celui-ci prend en compte, de manière anonyme, les données de milliers d’applications mobiles utilisant le SDK de tracking d’Adjust afin de proposer une analyse du marché mobile global des 12 derniers mois.

Le rétention, clé de la stratégie à long terme

Conserver les utilisateurs d’une application devient essentiel dans le cas où ces utilisateurs ont été acquis via des canaux marketing payants. Sans un bon taux de rétention, il est difficile d’obtenir un retour sur investissement positif.

Si l’on se penche sur les statistiques par plateforme, la rétention est légèrement supérieure (1-2%) sur iOS qu’Android pendant les 30 premiers jours après le téléchargement.

Si l’on compare les données par marché, la Chine est le pays avec le taux de rétention le plus bas, seulement 7% une semaine après le téléchargement. Il est fort probable que cela soit lié à la prépondérance de WeChat qui rend les utilisateurs chinois réticent à quitter la plateforme afin d’utiliser d’autres applications.

Dans la zone EMEA, les taux de rétention sont très similaires d’un pays à l’autre : environ 29% le jour 1, et entre 9 et 10% le jour 30 aprés téléchargement. La région géographique est assurément considéré comme un marché stable au fort potentiel pour les professionnels du marketing.

En ce qui concerne les applications par catégories, le divertissement est celui avec le meilleur taux de rétention au jour 30, alors que les voyages souffrent des plus faibles données en termes d’utilisateurs conservés après 30 jours.

La fraude mobile, un problème qui n’affecte pas tout le monde de la même manière

La catégorie la plus touchée par les pratiques frauduleuses est celle des jeux. Cela n’est pas surprenant si l’on tient compte du fait que ces applications bénéficient souvent des plus gros budget marketing, ce qui constitue dès lors un objectif au fort potentiel pour les personnes mal intentionnées.

D’autre part, les utilisateurs de ces jeux ont également des comportements frauduleux, comme la désinstallation et l’installation de l’application pour bénéficier d’une certaine récompense ou incitation. Bien que ce soit une pratique beaucoup moins dommageable que la fraude publicitaire, cela n’en reste pas moins une fraude.

Télécharger le Mobile Benchmark


Partager l'article sur :
  • 4
    Partages
Vous aimerez aussi