M Publicité et Smart initient une collaboration pour la gestion du trafic sans consentement
Smart
Partager l'article sur :

M Publicité et Smart initient une collaboration pour la gestion du trafic sans consentement

M Publicité – la régie du Groupe Le Monde, qui assure la commercialisation des marques Le Monde, M le Magazine, L’Obs, Télérama, Courrier international, Le HuffPost – a choisi la plateforme technologique (adserver et SSP) de Smart pour l’accompagner dans la monétisation de ses inventaires publicitaires lorsque le consentement n’est pas donné ou manquant. 

L’offre de la plateforme publicitaire indépendante, Smart, permet à la régie, dans une première phase de tests, de diffuser des campagnes publicitaires directes et programmatiques, sans recours aux données personnelles des internautes.

Les recommandations de la CNIL, plus contraignantes quant au recueil du consentement, entrent en vigueur le 31 mars 2021. 

Dans ce contexte, M Publicité souhaite pouvoir continuer à répondre aux attentes des annonceurs pour diffuser les campagnes (qu’elles soient directes ou programmatiques) en tenant compte des paramétrages de consentement des audiences du groupe.

Afin de leur permettre une diffusion publicitaire respectant le choix de l’utilisateur et en conformité avec les réglementations en matière de protection des données, Smart a adapté sa plateforme. Avec cette solution, Smart s’engage auprès des agences et annonceurs à un accompagnement permettant de préparer la fin de l’utilisation des cookies tiers. 

Ainsi Smart génère d’ores et déjà 20% de ses impressions publicitaires sans faire appel aux données personnelles des internautes et démontre que les contenus premiums des médias continuent de générer de la valeur pour les marques.

Dans ce sens, Smart propose à M Publicité un accompagnement sur mesure et une offre full stack (adserving et SSP) pour permettre de diffuser sur l’ensemble des inventaires concernés :

 Les campagnes directes en priorité – et programmatiques à terme, incluant le programmatique garanti – non personnalisées, sans recours aux données personnelles ;

  • Les campagnes contextuelles, valorisant la qualité du contenu éditorial grâce à un ciblage sémantique ;
  • Les campagnes basées sur des critères de performance tels que la visibilité et le taux de complétion ;
  • Les campagnes d’autopromotion, afin de favoriser leur écosystème marchand (abonnements, campagnes cross-médias groupe…).

La solution proposée par Smart est, dans un premier temps à des fins de tests, déployée sur les sites L’Obs et Télérama. L’étape suivante est d’étendre la solution à l’ensemble des marques du Groupe.

« En nous permettant à la fois de nous adapter aux usages de nos audiences et aux nouvelles directives de la CNIL, la solution proposée par Smart nous offre la possibilité de respecter nos engagements auprès des annonceurs » précise Laurence Bonicalzi Bridier, Présidente de M Publicité. Elle ajoute : « La valorisation des actifs et de l’environnement éditorial premium – même sans consentement – propose un double bénéfice : non seulement pour les marques média de notre groupe que nous représentons mais également pour les annonceurs qui continuent de bénéficier de la puissance et de la qualité de nos contenus, en toute sécurité. »

« Dans un marché plus mature et plus contrôlé, notre objectif chez Smart est d’innover pour proposer des fonctions de ciblage plus performantes au service des marques et valoriser au mieux la qualité de l’audience et des contenus des éditeurs tout en respectant le choix des internautes », ajoute Véronique Pican – Country Manager France de Smart.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi

Rencontres Ratecard