Les principales différences entre les solutions de digital analytics gratuites et payantes
digital analytics

 

Les principales différences entre les solutions de digital analytics gratuites et payantes, par Brice Bottégal

solutions digital analytics gratuites et payantes

Toutes ces solutions fonctionnent en SaaS (Software As A Service). On s’y connecte donc comme on se connecte à son webmail par exemple.

Certains éditeurs comme webtrends ou IBM proposent des versions installées (dite « On-Premise ») de leur solution pour répondre aux besoins de certains annonceurs mais les demandes dans ce sens tendent à diminuer.

Suite au lancement de sa solution payante Google Analytics Premium, Google est devenu le seul éditeur à proposer à la fois une solution payante et une solution gratuite performante. La stratégie de proposer une solution gratuite dans un premier temps puis une solution payante permet à Google aujourd’hui de disposer d’un nombre très important d’utilisateurs de sa solution et donc de prospect. Google peut ainsi accompagner les annonceurs tout au long de l’évolution de leur maturité en leur permettant de passer de la version gratuite à la version payante en douceur, à la fois pour les équipes métiers et techniques.

 Les valeurs ajoutées des solutions payantes

Les solutions payantes se différencient des solutions gratuites pour 5 raisons principales :

  • Une garantie contractuelle de support (jusqu’à 24h/24h, 7 j. / 7 j. en langue locale)
  • Une garantie contractuelle de disponibilité des serveurs de collecte de données et de rapport (en général à plus de 99%) et de performance (temps de traitement des données reçues jusqu’à l’affichage dans les rapports)
  • Une garantie contractuelle de la propriété des données
  • Un service conseil et commercial attitré
  • Des fonctionnalités avancées inclues dans une suite de produits complémentaires pour répondre aux besoins des annonceurs tout au long de l’évolution de leur maturité

C’est pour ces raisons que les annonceurs matures ayant des besoins avancés utilisent les solutions payantes et les annonceurs débutants se tournent plutôt, dans un premier temps, vers la version gratuite de Google Analytics.

Le coût des solutions payantes

Le coût des solutions payantes est basé en général sur l’achat d’une licence annuelle comprenant un pack de requêtes.

En fonction de vos besoins, des produits complémentaires au produit de base peuvent être souscrits. Un cout annuel fixe et / ou variable supplémentaire sera alors à prévoir.

Les licences sont généralement souscrites pour une durée de 1 an.

Il y a, si la solution est correctement implémentée, au moins une requête faite par page vue. Si vous mesurez grâce à votre solution le nombre de clic sur les liens sortant, les liens de téléchargement de fichier etc., on peut atteindre sur certaines pages vues 4 à 5 requêtes par exemple.

Voici une base de calcul à adapter pour estimer votre nombre de requêtes par an :
(Nombre de pages vues sur l’année N-1) + (pourcentage de croissance prévisionnelle de pages vues sur l’année N) + (25% des pages vues prévisionnelles sur l’année N * 3).

La dernière parenthèse comprend l’ajout de l’estimation des pages vues entrainant plus d’une requête (ici on estime que 25% des pages vues prévisionnelles sur l’année N comporteront 3 requêtes).
Exemple pour un site ayant 1.000.000 de pages vues sur son année N-1 et prévoyant une croissance de 10% de son nombre de pages vues sur l’année N :
( 1.000.000 + (10% de 1.000.000) ) + (25% de 1.000.000 * 3) = 1.850.000 requêtes.

Attention à ne pas sous-estimer votre nombre de requête car si le pack de requête acheté est dépassé, un surcoût, au prix unitaire d’une requête, est facturé. Le coût unitaire d’une requête dépend des solutions et du pack de requête acheté (plus le pack de requête acheté est important, plus le coût unitaire d’une requête est faible).

Globalement, les prix peuvent aller d’environ 5.000 € / an pour un site à faible trafic (inférieur à 500.000 pages vues par mois) jusqu’à 50.000 € / an pour un site à trafic moyen (plusieurs millions de pages vues par mois).
A noter que si vous utilisez la version gratuite de Google Analytics, vous n’êtes pas réellement propriétaire de vos données. Google les utilise pour récolter des informations sur les usages du Web et aussi pour les partager avec ses partenaires. En effet, le prix de la gratuité est souvent l’autorisation d’usage de vos données.

Réussir en digital analytics, une question de solution ?

Premièrement, il n’y a pas de meilleure solution de digital analytics mais plutôt une solution plus adaptée que les autres pour répondre à un besoin donné.

Pour choisir la bonne solution, l’important est de n’oublier aucun besoin essentiel. Pour y arriver, réfléchissez en cas d’utilisation : qu’est-ce que vous souhaitez que la solution vous permette de faire ? Quelles sont les questions auxquelles vous souhaitez répondre ? Ces cas d’utilisation devront faire partie des objectifs auxquels chaque potentiel prestataire devra répondre correctement lors d’un « POC » (« Proof Of Concept », test de la solution). Le choix d’une solution est un investissement important tant au niveau financier pour l’achat (sauf si vous faites le choix d’une solution gratuite) qu’humain pour l’implémentation et l’exploitation. Il ne faut pas hésiter à se faire accompagner dans cette démarche par une agence spécialisée.

Aussi, la mise en place d’une stratégie digital analytics efficace repose plus sur vous et vos équipes que sur la solution. La solution n’est qu’un des facteurs clés de votre succès. En effet, votre réussite repose aussi sur votre capacité à vous assurer que l’implémentation de votre solution colle avec vos besoins, que les données récoltées sont qualitatives, que les bonnes personnes soient formées, que vous ayez des tableaux de bord synthétiques et surtout… Que vous vous serviez des données pour améliorer votre prise de décision !

Article suivant

A lire aussi…

Les évolutions de la collecte de données, de l’analyse des logs jusqu’au server-side

Avant et après l’arrivée des Tag Management System (TMS)

Etre conforme avec la loi sur les cookies, une option ?

Le digital analytics et l’évolution des technologies de stockage de données

Les communautés qui gravitent autour du digital analytics

Les grandes tendances du digital analytics en 2016

Les grandes évolutions du digital analytics de 1993 à nos jours

Présentation du marché des solutions majeures de digital analytics

Vous aimerez aussi