Interview : Cindy Grenet VP Sales d’Adledge – Retour d’expériences et projet
Adledge
Partager l'article sur :
  • 1
    Partage

Interview : Cindy Grenet VP Sales d’Adledge – Retour d’expériences et projet

Cindy Grenet revient sur ses huit premiers mois chez Adledge.

Cindy Grenet, Adledge

Comment avez-vous été intégrée chez Adledge et quelles actions avez-vous initiées ?

Cindy Grenet : Je voudrais tout d’abord dire mon admiration aux équipes au vu du travail accompli. Je suis en effet arrivée dans la société à un moment très important de son développement. Elle a obtenu en avril l’accréditation MRC, un organisme indépendant américain qui fait foi sur le marché, ce qui nous a permis d’amorcer des discussions avec de nouveaux acteurs et en particulier des partenaires technologiques pour pouvoir encore mieux répondre aux besoins des agences et annonceurs en leur garantissant des mesures standardisées en plus des KPI sur mesure que nous proposons. J’ai ainsi initié des discussions avec plusieurs acteurs français qui sont particulièrement intéressés par les mesures que nous proposons et notre capacité à répondre à leurs besoins spécifiques pour créer ensemble de nouvelles solutions pour leurs clients.

Avez-vous un exemple pour lequel l’accréditation MRC a été déterminante ?

C.G. : Nous avons été choisis pour répondre à l’appel d’offre d’un annonceur français pour lequel l’accréditation MRC était obligatoire. Nous sommes ainsi entrés en compétition face à des sociétés 30 à 100 fois plus grosses que nous. Nous sommes actuellement en finale de cet appel d’offres et notre savoir-faire est ainsi reconnu malgré notre position initiale d’outsider.

Quelle tendance constatez-vous dans l’utilisation des données de visibilité/brand safety/fraude cette année ?

C.G : Nos clients veulent désormais aller plus loin que la donnée de visibilité et regardent de plus en plus les données liées à l’engagement de l’utilisateur avec par exemple la prise en compte du temps d’exposition cumulé.
Cette métrique leur permet d’évaluer la mémorisation effective de leur message publicitaire. Adledge permet à ses clients de collecter cette donnée afin d’optimiser leur campagne. Dans les années à venir, nos clients achèteront certainement du temps d’exposition à une bannière visible plutôt que des impressions.

Quels sont vos projets pour 2019 ?

C.G : Nous travaillons en ce moment plus particulièrement autour de places de marché premium qui nécessitent pour nos partenaires d’assurer la meilleure visibilité possible sur un inventaire dont le contexte est sécurisé et où la fraude est éradiquée.
Nous accompagnons des SSP et DSP pour proposer les meilleures solutions aux agences et annonceurs. Idéalement, nous aimerions renforcer avec quelques-uns d’entre eux la réputation de savoir-faire français technologique en faisant la preuve que nos solutions sont les plus efficaces.
Nous souhaitons construire des relations privilégiées avec l’écosystème adtech local et contrebalancer l’influence des grosses plateformes américaines.

 


Partager l'article sur :
  • 1
    Partage
Vous aimerez aussi