Digiteka : nouveaux enjeux, nouveau positionnement – Interview de Bruno Jauffret, CEO
Logo-Digiteka
Partager l'article sur :

Digiteka : nouveaux enjeux, nouveau positionnement – Interview de Bruno Jauffret, CEO

En 13 ans d’existence, Digiteka, spécialiste de solutions vidéo instream premium, a évolué au sein d’un marché en constante mutation. L’entreprise a notamment connu le développement du programmatique, de l’analytics et a vu croître le niveau d’exigence des différents acteurs de la chaîne de valeur publicitaire. Afin de porter ses ambitions de marque et répondre aux nouveaux enjeux du marché, la société a choisi d’adopter un nouveau positionnement et de s’engager dans une démarche de publicité responsable.

Bruno Jauffret - CEO Digiteka

Bruno Jauffret, CEO de Digiteka, a rejoint l’entreprise en septembre 2019 après plus de 10 ans passés à piloter la transformation digitale de la Voix du Nord. A travers cette interview, il nous explique l’objectif de ce nouveau positionnement qui s’accompagne également d’une nouvelle identité visuelle.

L’identité de Digiteka était restée la même depuis la création de l’entreprise, pourquoi changer maintenant ?

Depuis 2007, l’entreprise a évolué. Il a fallu réadapter l’image de Digiteka pour la rendre plus contemporaine et communiquer sur ce changement à travers la création d’un nouveau logo mais aussi en occupant de nouveaux locaux, organisés pour créer une nouvelle culture d’entreprise et symboliser ce renouveau.

A travers ce nouveau positionnement nous gardons nos fondamentaux d’entreprise. Nous restons une ad tech française spécialisée dans le développement et la monétisation vidéo et aidons aujourd’hui nos clients à atteindre leurs objectifs à travers 3 dimensions :

– la technologie, qui représente l’ADN de notre entreprise

– la monétisation, qui reste l’enjeu principal pour nos éditeurs, que ce soit à travers leur propre régie ou via la régie interne de Digiteka

– le consulting, avec la création d’un pôle dédié, pour répondre à un besoin d’accompagnement des médias avec lesquels nous travaillons

L’objectif étant de « simplifier la vidéo », dans un environnement complexe qui évolue très vite.

Quel type d’accompagnement proposez-vous à vos clients ?

L’ensemble de nos clients sont concernés par notre offre de conseil. Sur la partie éditoriale /média, nous les accompagnons sur la monétisation, y compris sur les sujets de header bidding vidéo. Nous les aidons également à optimiser leurs KPI, la brand safety, la fraude, l’indexation des vidéos, etc. Du côté des producteurs, nous les aidons à choisir les meilleurs canaux de diffusion de leurs vidéos (plateformes de partage, plateformes privées, etc.)

Nous conservons dans notre ADN la volonté de créer de la valeur pour nos clients. Digiteka s’est construit sur le principe d’une juste répartition de valeur, à la différence de plateformes monopolistiques très présentes sur le marché et qui font preuve de peu de transparence. Ceci est en phase avec les attentes des éditeurs qui souhaitent désormais rééquilibrer les choses.

Au fond, je pense que l’on peut considérer Digiteka comme une alliance, un centre de mutualisation des investissements média dans la vidéo.

Comment se traduit votre nouveau positionnement ?

Tout part du player qui est au cœur de notre activité. Les offres de Digiteka sont déclinées à destination de trois typologies de métiers : les éditeurs, les producteurs et les annonceurs, représentés par les trois couleurs de notre logo. Notre modèle économique, basé sur une rémunération à la performance, reflète la force de notre engagement auprès d’eux. Nos équipes rassemblent des experts très orientés ROI car la performance guide nos activités pour répondre aux exigences de l’ensemble de nos clients, qu’il s’agisse des producteurs qui attendent une extension d’audience, des éditeurs qui souhaitent un player qui se charge rapidement et qui ont besoin d’outils permettant d’optimiser leurs revenus en header bidding, ou encore des agences média chez qui la notion de performance occupe une place prépondérante. Par ailleurs, nous souhaitons également renforcer notre relation de proximité avec nos clients en nous positionnant comme des coéquipiers mobilisés au service de leurs objectifs.

Digiteka partage son expertise et propose ses services à la fois aux éditeurs, aux producteurs et aux annonceurs. Comment réussir à répondre efficacement aux exigences de l’ensemble de ces acteurs ?

Ces trois métiers sont complémentaires. Il s’agit là encore de notre player, autour duquel nos clients forment une chaîne de valeur : ils ont tous des enjeux d’audience, de contexte et de monétisation. Des enjeux sur lesquels est focalisé Digiteka. Par exemple, notre plateforme Digiteka Analytics, qui sera lancée à la fin du premier trimestre, représente bien cette imbrication : cette solution sera utilisée à la fois par les producteurs, les éditeurs, mais aussi par notre propre régie pour donner des insights à nos annonceurs. Je pourrais également citer le header bidding vidéo, sur lequel nous avons été pionniers, et qui est utilisé aussi bien par nos équipes en interne que par nos clients. Pour nous, il est donc impossible de séparer ces trois acteurs de l’écosystème vidéo. 

Comment s’organisent les équipes en interne ?

Quand je suis arrivé chez Digiteka, j’ai souhaité adapter l’organisation interne aux nouveaux enjeux de la vidéo. L’entreprise est désormais structurée autour de quatre pôles : IT & Data, Trading & Insights, Media Consulting, Advertising. Les deux premiers pôles sont animés par Cédric Ambrugeat, co-fondateur de l’entreprise, qui a été promu Chief Operating Officer. Côté business, le pôle Advertising est sous la responsabilité de Clémentine Vanderdonckt, et le Pôle Média Consulting sous celle d’Axel Aïdan.

Quelles sont aujourd’hui vos ambitions ? 

D’un réseau d’éditeurs, Digiteka a l’ambition de former une véritable alliance d’éditeurs premium rassemblés autour de la vidéo. Nous ne sommes donc ni un prestataire technologique, ni une simple régie, nous sommes avant tout un business partner. Certains de nos éditeurs sont des actionnaires avec qui nous mutualisons des investissements pour faire face à des acteurs aux moyens financiers colossaux.

Digiteka soutient également l’initiative Digital Ad Trust pour une publicité plus responsable et respectueuse de l’utilisateur. A ce jour, une majorité de notre audience est labellisée et nous encourageons fortement le reste de nos éditeurs à s’engager dans cette démarche afin qu’ils obtiennent tous le label à moyen terme.

Nous avons également pour mission de redonner de l’indépendance technologique et du contrôle aux éditeurs sur leur monétisation face à des grandes plateformes qui exercent une forte pression sur le marché. Dans cette optique, nous essayons de construire des partenariats créateurs de valeur avec des acteurs qui partagent nos valeurs (ex : Sirdata, Adloox, …).

Sur le plan international, notre première priorité est de relancer nos marchés historiques en Grande-Bretagne et en Espagne, avec l’objectif à terme d’élargir notre alliance d’éditeurs premium. 

Propos recueillis par Stéphanie Silo

Facebook Comments

Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi