Data émotionnelle : 3 enseignements clés tirés des tests menés par Amnet et Mindlytix
ecommerce
Partager l'article sur :

Data émotionnelle : 3 enseignements clés tirés des tests menés par Amnet et Mindlytix

En novembre dernier, le Trading Desk AMNET lançait ses premiers tests d’utilisation de segments de data émotionnelle proposés par la technologie MindLytiX. Aujourd’hui, l’analyse d’une dizaine de campagnes programmatiques digitales permet de démontrer que les émotions fortes et l’état de réceptivité mentale de l’internaute influencent positivement la performance des campagnes, même si les enseignements diffèrent bien sûr en fonction des secteurs d’activités et des typologies de services des annonceurs.

1. Les émotions fortes (positives ou négatives) améliorent l’engagement avec les marques

En effet, sur les premières campagnes analysées, les émotions franchement positives ou négatives améliorent nettement l’engagement de l’internaute tant en termes de taux de visionnage de spot vidéo (entre +10 et +20%) qu’en termes de clics et visites sur le site annonceur ensuite (jusqu’à +300%).

2. La disponibilité mentale favorise tous les indicateurs

La visite du site annonceur, le clic sur les publicités et le visionnage des spots vidéos sont favorisés par des états d’esprit de « grande disponibilité mentale », de « recherche de divertissement et de plaisir », mais aussi de « lucidité » et d’ « envie de découverte ».

3. Le secteur des annonceurs ainsi que la typologie des services proposés influencent directement la typologie d’états d’esprit qui leur sont favorables

Par exemple, les produits d’équipement IT sont influencés par des états d’esprit globalement « positifs », de « curiosité intellectuelle », de recherche de « nouvelle expérience ». Les produits liés à l’Automobile ou l’Assurance demandent en revanche, plus de « pragmatisme » et trouvent un écho particulier chez les profils « inquiets sur l’avenir », en « besoin de rassurance », ainsi qu’en « situation de changement ».

« Ces premiers éléments sont passionnants à décortiquer, et offrent d’infinies possibilités de création et de combinaison de segments par la suite. Nous sommes très heureux des premiers tests menés avec MindLytiX et allons maintenant, systématiser l’intégration de variables émotionnelles dans la diffusion et l’optimisation de nos campagnes », déclare Marie Le Guével, CEO d’AMNET en France.

« Nous sommes ravis des feedbacks obtenus sur les premières campagnes d’AMNET et nous réjouissons de la progression de notre collaboration. C’est aussi la confirmation de l’efficacité de notre algorithme pour comprendre le mindset consommateur et de son impact réel sur la performance des campagnes des annonceurs. », conclut Luc Tran-Thang, Co-Fondateur et Président de MindLytiX.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi