Captify et Publicis Media publient une étude sur les tendances mondiales en matière de beauté, et leur impact sur l’écosystème FMCG
Captify
Partager l'article sur :
  • 6
    Partages

Captify et Publicis Media publient une étude sur les tendances mondiales en matière de beauté, et leur impact sur l’écosystème FMCG

Captify, société pionnière dans le domaine de la Search intelligence, et Publicis Media, leader mondial du marketing, des communications et de la transformation numérique, se sont associés pour analyser pendant 12 mois les milliards de recherches on-site effectuées par les utilisateurs, afin de mettre en évidence les principales tendances de l’industrie mondiale de la beauté pour 2019 et pour les années à venir. Leur rapport, intitulé « Coming Clean », révèle les principaux intérêts exprimés par les consommateurs en matière de beauté, de marques disruptives et de préférences de marque dans l’écosystème FMCG. Ces différents insights générés par la Search Intelligence permettront aux équipes marketing du secteur de mieux cerner les intentions qui se cachent derrière le comportement des utilisateurs et de mieux comprendre les parcours d’achat, afin de mettre en place des stratégies marketing pertinentes et efficaces auprès de leurs différentes cibles.

Dans un contexte où les consommateurs sont de moins en moins fidèles aux marques, où la désintermédiation et les ventes directes sont en pleine croissance et où la demande de personnalisation est forte, les annonceurs sont confrontés à de nouveaux challenges. Pour faire face à ces complexités, ils pourront s’appuyer sur les données du search on-site qui offrent une vue d’ensemble sur les comportements des utilisateurs et sur leur parcours à travers les différents canaux. En leur permettant d’identifier très exactement leurs cibles et d’établir un certain nombre de connexion, ces données faciliteront la mise en place des stratégies de communication efficaces et performantes.

« La publication de notre livre blanc intervient à un moment où il n’a jamais été aussi important que les marques écoutent les intentions des consommateurs : pour devancer la concurrence, pour proposer des communications en phase avec les attentes des consommateurs, mais également afin d’anticiper le développement d’offres et de produits futurs, explique Dominic Joseph – Cofondateur et CEO de Captify. Nous sommes ravis de cette collaboration avec Publicis Media, qui partage notre engagement vis-à-vis des marques : fournir des insights transformationnels qui les aideront à relever les défis et qui leur permettront de faire progresser leurs activités. Ceci est primordial pour les marques de grande consommation qui font face à des consommateurs peu fidèles et à une pression concurrentielle importante. »

Le rapport « Coming Clean » sur les tendances de l’écosystème de la beauté nous dévoilent ces principaux enseignements :

  • Avec une part de requêtes de 8.6%, la marque disruptive Watermans a enregistré le plus important volume de recherches parmi 100 marques mondiales de l’industrie des soins capillaires, loin devant les marques traditionnelles telles que Pantene et Garnier par exemple.
  • Les événements « cinéma / musique » et les changements saisonniers sont moteurs dans l’intérêt des consommateurs pour les soins capillaires. Les Oscars 2018 notamment ont entrainé une augmentation significative du nombre de recherches, élevée à 214.3%.
  • Bien que les marques de produits capillaires aient investi dans le sponsoring d’événements réputés, les grandes rencontres telles que la Fashion Week de Londres et autres Festivals ont en réalité enregistré une diminution du nombre de recherches dans ce domaine.
  • Parmi les principaux canaux utilisés par les consommateurs pour rechercher des produits de beauté, le desktop est l’un des plus performants avec 54.9% de part de requêtes. Les marques ont donc tout intérêt à mettre en places des stratégies de communication « fil-rouge » pour être en mesure d’exploiter chaque canal les jours les plus propices à l’engagement.

Aux côtés des marques disruptives, les influenceurs sont une autre des tendances majeures qui révolutionnent l’industrie de la beauté, avec des recherches augmentant de 55.3% d’année en année – comme le révèle le rapport « Coming Clean ». Compte tenu de la nécessité d’améliorer la transparence autour du marketing d’influence, la Search Intelligence peut permettre aux annonceurs de mieux comprendre les relais d’authenticité que représentent les influenceurs pour leurs marques.  Par exemple, 54% des recherches de soins capillaires associées à des influenceurs en 2018 ont concerné Jen Atkin, styliste coiffure de renommée et propriétaire de la marque culte « Ouai ». A contrario, la marque L’Oréal a enregistré des volumes de recherches décevants, et ce malgré des investissements conséquents dans des actions de parrainage avec des célébrités.

« Le modèle traditionnel des FMCG a radicalement changé. Les marques sont confrontées à une pression croissante à mesure que les canaux médiatiques évoluent et que les comportements des consommateurs changent, déclare Heather Dansie, Insights Director chez Publicis Media UK. Les marques doivent aujourd’hui proposer plus de pertinence et rester en contacts avec les consommateurs tout au long de leurs parcours d’achat. Les insights temps-réel apportés par Captify nous permettent de réinventer notre façon d’utiliser la donnée et ainsi, de renforcer la pertinence des stratégies de marketing et de communication de nos clients à échelle internationale. »

Méthodologie de l’étude :

Ce rapport est basé sur l’analyse de 491 millions de recherches de soins capillaires, faites par des consommateurs entre aout 2017 et aout 2018 sur l’ensemble des sites du réseau international de publishers de Captify, couvrant ainsi toutes les zones démographiques et géographiques.

Pour plus d’informations, le livre blanc « Coming Clean » est disponible en téléchargement sur le site de Captify : https://www.captify.co.uk/coming-clean-haircare-report/


Partager l'article sur :
  • 6
    Partages
Vous aimerez aussi