Les tendances de la publicité vidéo de 2018 au petit-déjeuner de SpotX
video
Partager l'article sur :
  • 1
    Partage

Les tendances de la publicité vidéo de 2018 au petit-déjeuner de SpotX

Le 30 octobre dernier, Ratecard était présent à l’hôtel Marignan à l’occasion du #BreakfastXchange organisé par SpotX, une matinée consacrée aux échanges et débats sur les tendances clés de 2018 sur le marché de la publicité vidéo.

Un marché mieux réglementé et plus transparent

Mis en application le 25 mai, le RGPD visant à accroître la protection des données personnelles a bouleversé tout l’écosystème en responsabilisant davantage les acteurs sur le traitement de la data.

Initiée par l’IAB, la mise en place d’Ads.txt destinée à renforcer la transparence en publicité online a également permis d’assainir davantage les échanges programmatiques.

Les innovations en vidéo programmatique

Encore peu adoptée en 2018 par les grands éditeurs français, le video header bidding fait son apparition. En tant que SSP vidéo, SpotX a notamment proposé un wrapper pour répondre au besoin du marché.

Le first price auction est de plus en plus adopté par les SSP et acheteurs. Une tendance qui devrait prendre de l’ampleur en 2019 tout comme l’automated guaranteed permettant aux acheteurs de revenir à des inventaires et volume garantis à prix fixe, de manière automatisée.

La croissance du format outstream et du mobile

Le format outstream a connu une forte croissance au 1er semestre 2018 (vs 1er semestre 2017) tandis que le mobile est le premier device pour la diffusion de campagne vidéo devant le desktop (49% des investissements sur les plateformes mobile soit + 78% d’augmentation).

L’internalisation du programmatique

Aux Etats-Unis, 1/4 des annonceurs internalisent le programmatique. De plus en plus de marques l’opèrent elles-mêmes ou mandatent leurs agences.

Une consolidation

La domination de Google et Facebook a mis en difficulté certaines entreprises ce qui accélère la consolidation de l’industrie. De nombreux rachats ont notamment été constatés : Appnexus racheté par AT&T, Videology racheté par Adobe ou encore Sky racheté par Comcast.

La TV et l’OTT

On constate un fort lobbying des chaînes TV (TF1, M6, France Télévision, Canal+) auprès du gouvernement afin que le flux linéaire puisse être modifié dans le but de diffuser de la publicité adressée. Dans le même temps la TV linéaire continue d’attirer les téléspectateurs (3h49 de temps passé par jour). Le lancement de Salto, nouvelle plateforme ouvrant un accès payant à des contenus français produits par les chaînes TV prédit une transformation sur ce marché.

En outre, l’OTT est un succès. Les expériences et contenus sont de très bonne qualité et séduisent fortement les utilisateurs. Pour exemple : l’application Eurosport lancée juste avant les JO d’hiver 2018 a enregistré 500 000 nouveaux abonnés en l’espace de 15 jours contre 1 M de clients les 7 années précédentes.


Partager l'article sur :
  • 1
    Partage
Vous aimerez aussi