Bilan marketing au deuxième trimestre 2016, par Marin Software
Marin Software
Partager l'article sur :

Bilan marketing au deuxième trimestre 2016 par Marin Software

Le trimestre échu s’est comporté comme les précédents partout dans le monde. Les tendances, côté consommateurs et côté annonceurs, se sont largement stabilisées au cours des derniers trimestres. Le canal mobile a gagné du terrain tous azimuts, et se concentre sur les smartphones au détriment des ordinateurs et des tablettes.

eMarketer prévoit que 50% du chiffre d’affaires que Google (le plus grand éditeur au monde) génère via la publicité digitale proviendra du mobile cette année.

Les budgets de la publicité digitale continuent de croître à un rythme soutenu, et enregistrent une hausse de 17% sur 2015. Les fonds consacrés au mobile ont, quant à eux, doublé sur la période.

Une augmentation d’environ 16% des budgets est attendue en 2016.

Conclusions et recommandations

1. Pas de grands changements ce trimestre. Les annonceurs et les consommateurs continuent de plébisciter un écosystème de plus en plus mobile. Pour les responsables marketing, c’est un aspect à ne pas négliger pour toucher et susciter l’intérêt des audiences. Après la saison des fêtes de fin d’année de 2015, les choses reviennent à la normale, ce qui se reflète dans les chiffres.

2. Le ciblage multicanal et multi-terminaux reste essentiel. Chaque canal a ses forces et ses faiblesses, et les annonceurs doivent être présents, même de façon minimaliste, sur tous les leviers et terminaux. Pour un annonceur du Search qui constate une chute des retours sur investissement de ses campagnes, il est logique de déplacer une partie du budget vers des platesformes Display ou Search. Cela reste le meilleur moyen de maximiser l’impact du budget. Une approche globalisée et complète du marketing digital ciblant tous les canaux et terminaux demeure la meilleure option. Nombreux sont les responsables marketing qui privilégient le Web, mais avec le succès continu du mobile, ils doivent désormais se tourner davantage vers les applications.

Télécharger le rapport complet

 

Facebook Comments

Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi