Ads.txt : Teads deuxième partenaire français des éditeurs après Google
Teads
Partager l'article sur :
  • 11
    Partages

Ads.txt : Teads deuxième partenaire français des éditeurs après Google

Selon une enquête de Mind Media, Teads, l’inventeur de la publicité vidéo native est le 2ème partenaire le plus déclaré par les éditeurs via Ads.txt, une initiative de l’IAB leur permettant de déclarer qui sont leurs vrais partenaires commerciaux pour la publicité programmatique.

Cela signifie que la majorité des partenaires éditeurs de chez Teads ont déjà intégré le SSP dans leur fichier ADS.txt. Ads.txt qui signifie Autorized Digital Sellers, permet aux éditeurs de publier un fichier public à la racine de leur site web affichant une liste des fournisseurs autorisés à vendre leurs inventaires. IAB Tech lab a publié ce protocole dans le cadre d’un effort à l’échelle de l’industrie visant à éliminer la possibilité de fraude.

Il s’agit d’une réalisation importante car elle confirme que Teads est le vendeur d’inventaire publicitaire le plus fiable, offrant un environnement sécurisé pour les DSP et des revenus sécurisés pour les éditeurs. C’est le résultat d’un processus qui a permis aux éditeurs de reconnaître la technologie de Teads comme étant fiable et sûre.

Geoffrey La Rocca, Directeur Général France de Teads commente : « La mission du projet ads.txt est simple : accroître la transparence dans la publicité programmatique. Teads est fier d’être reconnu avec Google comme l’un des acteurs français les plus puissants. Cette initiative rejoint notre mission mondiale #CleanAdvertising qui entend redorer le blason de la publicité digitale. » 

La transparence et la sécurité est une combinaison indispensable de l’innovation Teads. Teads enregistre aujourd’hui un taux de fraude de moins de 1% sur l’ensemble de son réseau mondial (source IAS). C’est aussi le résultat d’un travail constant d’analyse et de surveillance renforcée par d’importants partenariats technologiques tels que celui avec Double Verify qui permet aux d’analyser la qualité du service à partir de la phase de pré-soumission.

 


Partager l'article sur :
  • 11
    Partages
Vous aimerez aussi