Petit-déjeuner Tradelab : « Le branding à l’heure du real-time bidding ». En partenariat avec StickyADStv
Partager l'article sur :

Animé par Charles Gros (co-fondateur de Tradelab) et Hervé Brunet (Président et co-fondateur de StickyADStv).

Peut-on faire du branding en RTB sur les ad exchanges ? C'est la question à se poser au moment où les transactions en RTB se multiplient et où les annonceurs mettent leurs pendules à l'heure ad exchange.

A l'encontre des idées reçues – les adex, c'est bon pour faire de la performance, pas pour valoriser un inventaire premium – Tradelab et StickyADsTV prouvent que le branding en RTB est loin d'être une utopie. A condition bien sûr de respecter quelques règles : maîtriser le contexte de diffusion (on choisit donc les supports adéquats), proposer des formats engageants et impactants (comme la vidéo), et savoir précisément à qui on s'adresse (données sur l'internaute ciblé).
Sans oublier de raisonner en terme de branding : visibilité, couverture, exposition.

A partir de là on peut tordre le cou à une autre idée reçue : les CPM efficaces des formats innovants sont très élevés. Erreur, les CPM efficaces en RTB sont moins élevés qu'en display traditionnel.

Pour garantir à la fois un contexte de diffusion sécurisé pour les annonceurs et permettre d'acheter des formats in-stream en RTB, StickyADsTV a lancé fin 2012 le premier ad exchange vidéo premium privé en France : StickyXchange.
En quelques mois, 20% des clients de StickyADsTV l'ont adopté. La preuve que ça fonctionne ! 

Choses dites :

– Avec la révolution RTB, on passe d'un achat d'emplacement à un achat d'audience. Charles Gros

– 74% des internautes considèrent que la vidéo est le format le plus impactant. En RTB Tradelab arrive à des CPM vidéo in-banner de 1,3 euros. Charles Gros

– On peut faire du branding en RTB à condition de maîtriser le contexte de diffusion (white list). Charles Gros

– Dans une logique de branding, l'idée est de réduire la déperdition sur cible. Le RTB permet de le faire à hauteur de 22%. Charles Gros

– En display, l'inventaire est quasi infini, pas la demande. Au contraire, l'inventaire vidéo in-stream est rare, et la demande plus ou moins équivalente. Il n'y a pas de distorsion entre offre et demande. Hervé Brunet

– Sur StickyXchange, on retrouve un inventaire ultra premium 100% RTB, 100% in-stream, clic to play. Hervé Brunet 

– Un univers branding en ad exchange implique de maîtriser le cadre de diffusion et de cibler les audiences. Hervé Brunet 

– Pour faire du branding en RTB, il faut raisonner avec des KPI propres au branding : couverture, visibilité… Hervé Brunet 

Liens : 

Tradelab : www.tradelab.fr

StickyADStv : www.stickyads.tv

Pour plus d’informations : les Petits Déjeuners Tradelab.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi