60 % des clics sur bannière mobile ont lieu par accident selon Retale
clics sur mobile

Mediapost a récemment diffusé les résultats d’une étude menée par la société Retale, spécialiste de la géolocalisation mobile publicitaire.

60 % des clics sur bannières mobiles auraient lieu par accident. Un chiffre que l’on peut facilement imputer à la forte exposition des utilisateurs aux publicités tout au long de leur navigation mobile que ce soit sur les sites d’actualités, sur les réseaux sociaux, sur les sites de gaming, lors du visionnage de vidéos ou encore lors d’une écoute musicale.

L’étude révèle la réaction des utilisateurs après avoir cliqué accidentellement sur une bannière mobile :

  • 68 % d’entre eux se déclarent particulièrement dérangés par la situation
  • 45 % se disent frustrés
  • 22 % se sentent énervés

Pat Dermody, dirigeant de la société Retale affirme : « Les dépenses en display mobile atteindront 18 milliards de dollars cette année. Compte tenu de l’importance de l’investissement sur le mobile et du fort nombre de clics effectués accidentellement, les annonceurs, les marketeurs et agences devraient reconsidérer leur stratégie mobile. »

D’autre part, 66% des utilisateurs exposés aux bannières trouvent ces publicités sans intérêt ou peu utiles tandis que seuls 29 % déclarent être susceptibles de se renseigner sur l’entreprise, sur ses produits ou services  après avoir cliqué.

Difficile de fermer les yeux sur ces chiffres dans un contexte où les sujets de l’adblocking et de la mauvaise expérience utilisateur proposée par la publicité online marquent fortement l’actualité du digital. Il devient nécessaire de développer de nouvelles stratégies et de nouvelles méthodes de mesures, plus précises que le classique taux de clic.

Retrouvez l’intégralité de l’article

 

Vous aimerez aussi