Réseau social tu perds tes votes !
Partager l'article sur :

Soyons clairs : on se doutait bien que les votes utilisateurs sur les changements de politique de Facebook n'étaient qu'une participation de façade. Ceci dit, s'attaquer au symbole fait toujours grincer les dents des apôtres d'un web ouvert, participatif… et social.

"Les commentaires que nous recevons de votre part nous sont très précieux, mais le mécanisme de vote a créé un système qui privilégie la quantité de commentaires par rapport à la qualité de ces commentaires" relate le Monde (lire Facebook veut changer le modèle de "démocratie participative").

Il est vrai que les conditions nécessaires à la prise en compte des avis relevaient du vœu pieux eu égard au nombre total d'utilisateurs actifs (en gros, il fallait que 30 % des utilisateurs actifs expriment leur opinion).
Certes, Facebook est désormais une marque grand public (on se répète, c'est l'âge) cotée en bourse et on imagine mal une grande marque demander son avis à ses clients sur ses CGV, CGU, etc.

Mais tout de même, Facebook reste la tête de gondole des réseaux sociaux dont le dynamisme est profondément lié à l'engagement des utilisateurs. Non que ça change quoi que ce soit dans les faits, mais chez Ratecard on est toujours dans l'air du temps. Alors en ce moment, on chicaye.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi