Le native advertising vidéo sur mobile, effet de mode ?
Partager l'article sur :

Les géants de la sphère digitale investissent en masse dans le native advertising vidéo sur mobile, Facebook et Twitter en tête de liste. Ces sociétés voient un gros potentiel afin d’atteindre une cible bien définie ; celle qui regarde peu la TV (moins de 2 heures par jour), qui n’est pas attentive aux spots publicitaires et préfère consulter leur mobile à ce moment précis.

Cependant, le native advertising vidéo mobile a encore des défis à relever afin de ne pas être victime d’un simple effet de mode :

Premièrement, il y a un gros challenge technique concernant l’intégration de ce format dans l’écosystème des Ad Tech mobile. Les ad exchanges devront faire en sorte que tous les éditeurs soient correctement équipés pour la vidéo native mobile. De la même façon, les DSP devront se coordonner avec les éditeurs et les ad exchanges afin d’assurer la bonne diffusion des vidéos. Cela risque d’entraîner la mise en place de solutions inadaptée et très onéreuses.

Il sera également difficile de produire des vidéos qui puissent s’adapter à des écrans plus petits. La publicité mobile doit également pouvoir adapter ses contenus en prenant en compte les problématiques de géolocalisation ou encore d’interactivité de l’écran.

Afin de relever ces défis, il faudra également prévoir d’importants investissements financiers. Ce n’est pas un problème pour les acteurs les plus puissants d’Internet, ça l’est bien plus pour les petites structures. L’innovation permettra aux entreprises de se démarquer. En effet, elles pourront développer des indicateurs pertinents et sophistiqués tel que le coût par vue ou encore jouer sur leur politique de prix.

Retrouvez l’article complet As Hype Around Native Mobile Video Advertising Grows, Key Challenges Loom

Facebook Comments

Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi