Twitter acquiert son partenaire en analyse de data Gnip
Partager l'article sur :

Gnip, start-up créée en 2008 dans le Colorado, est l'une des première entreprises tierces à avoir accès au Firehose de Twitter, c'est à dire à l'intégralité de la data générée par les 500 millions de tweets envoyés chaque jour sur la plateforme de microblogging.

Cet accès aux données Twitter est possible grâce à une connexion directe à l'interface de programmation de Twitter (API). Grâce à de nombreux autres partenariats, la start-up a également accès aux données d'autres réseaux tels que Foursquare, Instagram, Reddit, Tumblr et WordPress.

Depuis 2010, Gnip est spécialisé dans la vente d'analyses thématiques générées via les données collectées pour le compte d'acteurs souhaitant identifier les tendances et les comportements tels que les journalistes, les publicitaires, les marques, les instituts de sondages ou encore les politiciens.

Par ce rachat, Twitter annonce vouloir tirer profit au maximum du potentiel de Gnip, actuellement sous-exploité selon le réseau social. D'autres estiment que Twitter tente simplement de rassurer les investisseurs face à la perte constante de valeur de son action.

En effet, alors que l'action Twitter pesait 73.31$ en décembre 2013, sa valeur n'était plus que de 40.87$ la veille de l'annonce du rachat de Gnip. Cette baisse de confiance du marché était intervenue à la suite de l'annonce  de Twitter d'une perte nette de 645 millions de dollars en 2013, dont 511 millions rien que pour le 4ème trimestre.

Suite à cette annonce, l'action avait perdu 25% de sa valeur. Celle-ci a néanmoins pris 11% suite à l'annonce du rachat de Grip le 15 avril dernier.

Certains considèrent également que ce rachat est en réponse à celui de Topsy, un concurrent de Gnip également spécialisé dans l'analyse et la vente de données, réalisé par Apple pour un montant de 200 millions de dollars en décembre 2013.

Twitter génère aujourd'hui la grande majorité de son chiffre d'affaires via les revenus publicitaires. La vente de ses données représentait 9.5% de son chiffre d'affaires au 4ème trimestre 2013, soit une progression de 80% en un an.

Il n'est donc pas surprenant que le réseau social souhaite mieux exploiter sa data et ne pas perdre de distance par rapport aux autres acteurs du marché, tout en rassurant les investisseurs sur sa stratégie de monétisation de sa plateforme.

En savoir plus : Twitter welcomes Gnip to the flock (Twitter)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi
Ratecard Days