Plus de transparence pour l’inventaire de Microsoft Advertising Exchange
Partager l'article sur :

Depuis mi-février, les clients de Microsoft Advertising Exchange ont une meilleure visibilité sur l'inventaire disponible sur la place de marché.

Au lancement de l'ad exchange en mars 2011, le principe du RTB était relativement nouveau et les ventes programmatiques encore inconnues par la plupart des publishers premium.

Face aux nombreux questionnements inhérents à la création de ce nouvel ad exchange, tels que les conflits de canaux de vente (directe versus indirecte), Microsoft avait privilégié une approche conservatrice pour la monétisation de son inventaire en masquant les URL.

Depuis, Microsoft a étudié et analysé l'impact du RTB sur les autres canaux de vente et plus globalement sur le marché de la publicité. Des tests ont été effectués sur plusieurs marchés européens en utilisant des URL non masquées, permettant aux acheteurs RTB d'identifier clairement l'inventaire.

Les résultats des tests ont montré que les revenus générés par les ventes en RTB étaient supérieurs quand plus d'informations étaient données aux acheteurs.

En parallèle, aucun impact négatif n'a été observé sur le long-terme concernant la monétisation des autres canaux de vente, ce qui prouve que même si la demande en RTB est croissante, elle reste complémentaire aux ventes directes.

En conséquence, Microsoft a pris la décision de ne plus masquer les URL des inventaires MSN et Skype et permet un ciblage par les domaines "top-level" tels que msn.com et skype.com. Il est également possible aux acheteurs RTB de cibler les différents sous-domaines de MSN (par pays par exemple).

Ce changement permettra aux clients de Microsoft Ad Exchange de cibler un inventaire plus spécifique et de meilleure qualité en fonction de l'audience recherchée. Côté éditeurs, cela permettra une meilleure transparence dans les transactions et sur l'origine des ventes indirectes en RTB, indépendantes des ventes directes.

En novembre 2013, Microsoft avait déja réintégré la publicité sur Outlook.com, qui représente une base de 400 millions d'utilisateurs actifs, avec un format innovant compatible avec les Facebook Ads. Microsoft développe en parallèle la commercialisation d'espaces dans les applications Windows 8.

En savoir plus : Microsoft Improves Advertising Exchange Transparency (Microsoft Advertising)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi

Rencontres Ratecard