Optimiser le parcours consommateur dans un environnement Big Data
Partager l'article sur :

Le 21 janvier dernier, RadiumOne, Linkfluence et Eulerian Technologies réunissaient au Shangri-La marques et technologies pour parler Big Data.

Lionel Furnado, Social Media Manager chez Orange, Charles Ravanne, Directeur Trafic, Data/Bi et Monétisation pour la FNAC et Michael Nathan, Directeur Digital et E-commerce chez Warner Bros sont intervenus autour de trois problématiques clés :

– Comment se forme l'écosystème d'un client en réflexion préachat – les communautés web et leurs influenceurs.
– Comment la Data Marketing et la diffusion RTB sont les clefs de la performance média.
– Comment les marques peuvent exploiter les données collectées durant le parcours consommateur.

Voici ce qu’il fallait retenir

Aujourd’hui, ce sont les utilisateurs qui sont les nouveaux créateurs de contenu (Lionel Furnado)

La problématique actuelle est de savoir comment traiter toutes les informations (Lionel Furnado)

Les 3V de la Big Data sont la Vitesse, la Viralité et la Variété (Lionel Furnado)

Il faut répondre à des besoins spécifiques avec des outils spécifiques (Lionel Furnado)

En 2012, Orange a dû effectuer une gestion de crise après une panne de son réseau pendant 24h. Pendant cette crise, c’était entre 2000 et 3000 tweets publiés par des usagers chaque minute (Lionel Furnado)

Warner Bros compte 150 millions de vues sur Youtube, 130 000 followers sur le compte officiel Twitter et 17 millions de fans sur l’ensemble des pages Facebook (Michael Nathan)

Il faut respecter 3 étapes : engager les utilisateurs en provoquant l’interaction, enregistrer les données et utiliser ces données (Michael Nathan)

Warner Bros utilise 2 réseaux : Twitter pour l’aspect conversationnel et l’écosystème Google, principalement Youtube (Michael Nathan)

Il faut constamment optimiser l’expérience utilisateur et personnaliser les interactions (Michael Nathan)

Si une marque ne reste pas en contact avec le consommateur final, elle risque la « désintermédiation » (Michael Nathan)

La France ne croit pas au RTB Mobile, mais celui-ci devrait être l’une des tendances de 2014 (Frédéric Bellier, RadiumOne)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi