Médiocrité française : Pascal Pham (Skyboard) renvoie Newsweek dans ses buts
Partager l'article sur :

En réponse à Newsweek et à son article hautement critiqué "The Fall Of France", Pascal Pham, Président de Skyboard, démontre dans une tribune pour Stratégies, que la France ne va peut-être pas si mal que ça, dans le milieu de la publicité digitale tout du moins.

Ainsi, comme l'avait déjà fait par Georges W. Bush en 2002, Newsweek affirme au monde que le mot entrepreneur est toujours un concept inconnu en France. Le magazine américain annonce également la fuite de tous nos brillants cerveaux et que nous allons droit dans le mur avec nos taxes et contributions sociales.

Tout est résumé dans les propos d'un officier des Nations Unies cité dans l'article : 
The best thinkers in France have left the country. What is now left is mediocrity.1

Mais heureusement, Pascal Pham est là et nous prouve que la France est loin d'être à l'agonnie, avec des exemples concrets de réussites bien de chez nous :

– un Parisien qui a vendu sa société à Google pour la modique somme de 28 millions d'euros,
– un Montpelliérain devenu millionnaire en quelques mois après la création de son entreprise,
– un Lyonnais qui a réussi à lever 3 millions d'euros.

Comment ces losers ont-il fait ?

Ils ont su utiliser les dispositifs, tant critiqués par Newsweek, que la France met à disposition de ses acteurs économiques, tels que les fonds ISF, Jeune Entreprise Innovante ou encore BPI France, pour créer et innover.

Quel bilan ?

– Les français surclassent leurs homologues européens au palmarès Deloitte Fast 500, représentés par 86 entreprises dont 21 classées dans le Top 100 et 2 dans le Top 10.
– L'entreprise française Ymagis connaît une croissance de 60 000% en 5 ans.
– 4 Awards de l'innovation sont remportés par des PME françaises au CES de Las Vegas
– Paris est aujourd'hui la 1ère capitale d'Europe en incubateurs d'entreprises avec plus de 100 000m² pour ses start-up

Et Pascal Pham de conclure :
"Pour nous entrepreneurs, le pessimisme ambiant est une superbe opportuiné : ceux qui relèvent le défi ici jouent sur un territoire plus riche que l'Angeleterre, avec moins de concurrents, puisqu'ils sont tous censés être ailleurs."

Pour lire l'article : Les français, ces adorables losers… (Skyboard)

1 "Les meilleurs penseurs de France ont quitté le pays. Il ne reste à présent que la médiocrité."


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi