Le Native Advertising en passe de dominer le digital en 2014 ?
Partager l'article sur :

La semaine dernière nous vous présentions les losers et les winners du marketing pour l'année 2014, où MediaPost avait définit le Native Advertising comme étant l'une des grandes tendances incontournables du marketing.

Dans son article Native Advertising Predicted To Dominate Digital In 2014, MediaPost revient sur le Native Advertising et le rapport annuel "Nothing But Net" de J.P. Morgan annonçant la prédominance de ce format sur le marché de la publicité digitale, et ce dès 2014.

Selon Doug Anmuth (J.P. Morgan), les Native Ads deviennent de plus en plus incontournables sur mobile, et se développent progressivement sur desktop.

D'après le rapport, les native ads représentent entre 5 à 10% des impressions sur Facebook mais comptent pour plus de 60% des revenus du réseau social.

Du fait que les native ads sont directement intégrées dans le fil Twitter ou Facebook d’un utilisateur, dans un style graphique souvent proche du contenu, celles-ci sont plus perçues comme organiques que comme véritablement promotionnelles.

Ce qui explique pourquoi le CTR est largement supérieur aux bannières displays traditionnelles.

J.P. Morgan prévoit donc qu’un intérêt grandissant des annonceurs pour la publicité sur mobile et une amélioration des formats publicitaires pour les adapter à la taille réduite des appareils mobiles devraient permettre de réduire l’écart entre le temps passé sur mobile et les investissements publicitaires dédiés.

Selon les prévisions du site eMarketer, les dépenses en native ads devraient atteindre les 2.85 milliards de dollars en 2014 aux US, contre 2.36 milliards l’année dernière (+21%).

En savoir plus : Native Advertising Predicted To Dominate Digital In 2014 (MediaPost)


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi