Quand le marketing de l’instant peut devenir inopportun. #déprime
Partager l'article sur :

Nous allons beaucoup vous parler de Twitter dans les semaines à venir. Pourquoi ?

– parce que leur entrée en bourse fut fracassante et qu'on se demande tous ce que ça va donner

– parce que notre nouveau Ratecard_Mag qui sort dans quelques jours y consacre une grande partie.

Vous connaissez tous maintenant le principe des tendances sponsorisées chez Twitter, à savoir ce # qu'une marque va choisir pour s'afficher en tête de gondole de ce qui se dit sur Twitter.

Ca coûte 7000€ et toute personne qui se demande "quoi de neuf Docteur sur Twitter" obtient d'abord la réponse sponsorisée. Cet affichage dure 24h puisque le mode de commercialisation est exclusif sur cette période.

Lundi 18 novembre 2014 08h25

C'est #déprime qui est la tendance sponsorisée du moment. On se doute bien qu'il ne s'agit pas d'une offre décalée de Pôle Emploi ou de la Fnac pour une offre spéciale de l'intégrale d'Eric Rohmer et nous décidons donc de tomber dans le panneau. Nous cliquons et bingo, c'est La Chaîne Comédie qui régale avec le tweet suivant.

Lundi 18 novembre 2014, 10h15

Ouverture de la fête foraine chez Libération. Un déséquilibré sort son fusil de chasse et fait un carton. En quelques minutes, l'ambiance sur Twitter se dégrade. Le microcosme journalistique s'emballe. Le temps des blagues carambar et autres calembours qui font de Twitter un formidable terrain de jeu pour les humoristes en herbe est révolu. Vive la chasse à l'homme. Où est donc passé l'autre abruti avec son pantalon kaki ?

Et voilà que les top tendances deviennent #Libération, #TireurFou, et compagnie. #Déprime est toujours là mais commence à sonner nettement moins sympathique.

Lundi 18 novembre 2014, 14h28

La chasse au débile continue mais cette fois-ci #déprime n'est plus là.

On n'est plus là pour rigoler. Initiative de la marque ? Très probablement. De Twitter ? Pourquoi pas. Problème technique ?

Le principe d'affichage exclusif est tellement simple que cela peut sembler peu évident.

Lundi 18 novembre 2014, 16h57

#Déprime est revenu. Le roi de la gâchette continue sa promenade parisienne mais les tendances ont changé. L'instant a changé et le malaise marketing peut donc s'estomper. Une vie normale a repris sur Twitter puisque #PeoplesChoice, #mtvstars et #AustinPOWER106 sont en haut de l'affiche. #TireurFou est toujours là mais on ne va pas non plus épiloguer.

En conclusion, on peut simplement dire que les réseaux sociaux sont vraiment un monde à part. On ne sait pas si d'un point de vue marketing Comédie a eu raison de faire cette pause. Ce que l'on sait par contre, c'est que quelqu'un, chez l'agence ou chez la marque, doit surveiller en permanence ce qu'il se passe, ce qu'il se dit et donc s'assurer que le marketing n'est pas seulement celui d'un instant donné mais bien celui de tous les instants.

Les Community Managers et autres membres des diverses équipes digitales sont certes aidés par des technologies de veille, mais on sent tout de même que la touche humaine a encore de belles heures devant elle.


Partager l'article sur :
Vous aimerez aussi

Ratecard Days